Un portrait en creux d'Hervé Di Rosa, à voir au Musée International des Arts Modestes jusqu'au 17 septembre

Di Rosa en forme et en creux

• 4 février 2017⇒17 septembre 2017 •
Un portrait en creux d'Hervé Di Rosa, à voir au Musée International des Arts Modestes jusqu'au 17 septembre - Zibeline

Soixante-dix artistes, plus de deux cents œuvres, et un portrait. Celui d’Hervé Di Rosa, célébré au Musée International des Arts Modestes (MIAM) qu’il a fondé dans sa ville natale de Sète.

C’est un beau portrait en creux qu’a élaboré Julie Crenn, commissaire de l’exposition En toute modestie – Archipel Di Rosa. L’exercice était compliqué : principal inventeur du mouvement de figuration libre dans les années 80, il revendique, depuis la création du MIAM en 2000, de faire œuvre en diffusant cet art qu’il a nommé modeste. « Mon œuvre, c’est ce musée, où je ne suis pas. » Sous la douce pression du conseil d’administration, l’artiste a cette fois accepté que son nom soit associé à la nouvelle exposition, confiée à une jeune commissaire « totalement extérieure à notre cercle, et d’une autre génération. » Julie Crenn a choisi de présenter une profusion de productions qui dialoguent avec le parcours du sétois (dont seulement 6 œuvres sont exposées ici). La notion d’art modeste est élégamment traitée, sans l’aborder de front. Il ne s’agit pas ici de définir une énième fois ce que modeste signifie dans le paysage artistique contemporain, mais bien de réunir une profusion d’énergies créatrices qui s’inscrivent dans une mouvance à la fois amicale et patrimoniale, qu’elle a su retrouver dans le travail d’artistes plus jeunes. Cet archipel constitue une contrée extrêmement riche, et les rencontres entre les œuvres sont finement présentées. La liste des artistes exposés impressionne. « Jamais je n’aurais imaginé présenter un jour des œuvres de Dubuffet, Hockney, ou Léger » En tissant des liens pertinents entre les courants et les influences, entre les sujets mêmes des œuvres, en se permettant de subtils clins d’œil (titres qui se répondent, images qui se prolongent d’un tableau à l’autre, amis qu’elle expose côte à côte) Crenn a su se dégager de l’exercice hagiographique et invite les visiteurs à découvrir la contrée mouvante et sans cesse renouvelée de cet art dit modeste.

Belle entrée en matière avec l’installation Chambre à louer (Lydie Jean dit Pannel) : un mur couvert de centaines d’écriteaux suspendus aux portes d’hôtels. « Ne pas déranger », décliné dans une multitude de langues, d’alphabets, de graphismes, de couleurs. Défendre une intimité de plus en plus difficile à préserver, et revendiquer le droit momentané de s’abstraire des folies du monde.

Le mur de la salle principale est lui aussi totalement investit par des centaines de productions. A lui seul, il constitue une installation muséographique remarquable. Depuis le rez-de-chaussée, les escaliers ou le premier étage, on peut suivre des chemins différents entre les artistes, les matières, les époques. Les sculptures, vidéos, broderies, tapisseries, dessins, peintures, ready-made, et photos s’agrègent les uns aux autres, produisent un discours puissant. A l’inverse d’un aplatissement, le mélange dans l’accumulation propose un tout qui multiplie les sens.

En face, les œuvres sont disposées plus classiquement. Immense richesse aussi. Ton tour est terminé, de Gretel Weyer, fascine. Un âne supposé en plastique, éventré, ses entrailles de bonbons éparpillées au sol : la corde de la piñata à cédé. Le tout en céramique couleurs acidulées. Glaçant.

Les Ponsées, contraction de poncé et pensées, de Régis Perray émaillent le parcours. Il chine des « croutes », ces tableaux de peintres du dimanche, et les ponce, jusqu’à obtenir un motif qui raconte une autre histoire. Le support lui-même évolue, la toile réapparait sous les coups de pinceau, pixélise l’image, fragilise le sujet, impose le doute. L’art modeste poétisé.

ANNA ZISMAN
Février 2017

En toute modestie – Archipel Di Rosa
jusqu’au 17 septembre
MIAM, Sète

Photo : Régis Perray, les ponsées, 2013-2017, peinture sur toile et bois – photo AZ


Musée International des Arts Modestes
23 quai Maréchal de Lattre de Tassigny
34200 Sète
04 99 04 76 44
http://www.miam.org/