Critique: « Sillages ». Sortie d'un double CD consacré à l’œuvre de Pierre Adrien Charpy
Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

« Sillages ». Sortie d'un double CD consacré à l’œuvre de Pierre Adrien Charpy

Devers les mondes…

• 10 novembre 2017 •
« Sillages ». Sortie d'un double CD consacré à l’œuvre de Pierre Adrien Charpy - Zibeline

Au commencement, une longue et sinueuse mélodie pour la voix de Raphaële Kennedy écrite par Pierre-Adrien Charpy ! Belle à son Seigneur enluminée d’après Albert Cohen : « Vivante morte éblouie »… C’est l’abandon des corps qu’on entend, au fil du souffle sensuel de la soprano, de l’obstination des rythmes, de la suspension des percussions scintillantes, du ressac de la mer… Un univers où le couple se met en mots, en notes et sons, et qu’on retrouve aussi au fil des images en noir et blanc d’Isabelle Françaix dans une vidéo éponyme (à découvrir en suivant le lien https://youtu.be/sklxxKUECYI ).
« Sillages » est le nom du double disque qui vient de paraître chez Cypres (une nouvelle collection musicale et visuelle intitulée AVECypres) et dont la présentation française (après la Belgique) a lieu vendredi 10 novembre à Marseille (à 19h chez Maupetit). Une occasion de découvrir une partie du vaste monde sonore imaginé, entre 2001 et 2015, par un compositeur autant incontournable que talentueux (nous sommes gâtés dans notre région) vivant sous nos latitudes !

biographie2-800x320-768x307
Le compositeur Pierre-Adrien Charpy, a déjà une soixantaine d’opus a son catalogue. Organiste, fondateur de l’ensemble Da Pacem spécialisé dans la musique ancienne, la création contemporaine et le dialogue des cultures, le musicien enseigne la composition d’après les styles et les formes historiques au CNRR de Marseille (depuis 2015, il est aussi codirecteur artistique, avec Jean-Marc Aymes, du festival Mars en Baroque).
On découvre dans « Sillages » des dialogues sonores mêlant des textures traditionnelles à l’électronique, invitations au voyage vers des contrées autant familières qu’inouïes : « Conte de la pluie et du soleil » pour violoncelle et piano, « Nekamá » (Vengeance – Zvi Atzmon) pour guitare électrique et électronique, « Ce corps » (Andrée Chedid) pour soprano et guitare, « Sur l’abîme » pour harpe et électronique et « My soul’s at liberty » (Emily Dickinson) pour six voix mixtes. Des pièces métissées qui reflètent l’ouverture aux mondes historiques, géographiques et stylistiques de Pierre-Adrien Charpy, empreintes de sensualité, de lumière, animées, puissantes et voluptueuses.

visuel_a-nos-ancetres
Dans ce même esprit, le second CD marque la rencontre de Pierre-Adrien Charpy et du compositeur, musicien de tradition orale africaine Moussa Héma. Dans « A nos ancêtres, à nos enfants », au fil d’une dizaine de pièces, la basse obligée d’origine baroque côtoie l’improvisation au balafon africain, les pentatoniques se croisent du clavecin à l’orgue ou au chant (ensemble Da Pacem avec Raphaële Kennedy)… un concert où les continents fusionnent dans un message humaniste et fraternel… et ça fait du bien !photo_bio

JACQUES FRESCHEL
Novembre 2017

Double CD « Sillages » de Pierre-Adrien Charpy – collection ACECypres (Cypres).

Crédits Photos : Isabelle Françaix

Présentation française vendredi 10 novembre à 19h chez Maupetit Actes Sud (142, La Canebière – Marseille)


Librairie Maupetit
142 La Canebière
13001 Marseille
04 91 36 50 50
http://www.maupetitlibraire.fr/