Retour sur Western Society, plongée dans la réalité de la société occidentale

Deux minutes de véritéVu par Zibeline

Retour sur Western Society, plongée dans la réalité de la société occidentale - Zibeline

« Bienvenue dans la société occidentale ! » Début du spectacle. Plongée dans une réalité nue. Ici, la banalité est élevée au stade de matière à penser notre quotidien, notre vie de famille, nos loisirs. Western Society, de mises en abîme en mises en questions, offre sens et chair à la comédie humaine contemporaine. Le temps est distendu, les détails surlignés, l’insipide est transfiguré, observé à la loupe, répété jusqu’à ce qu’une vérité affleure.

Le collectif anglo allemand Gob Squad, qui depuis 20 ans décrypte le réel en le difractant pour mieux nous le rendre à son état d’origine, a exhumé sur You Tube un concentré de notre société : une vidéo sans qualité, sortie de nulle part, que personne n’avait vue avant eux (seulement 4 vues !). Deux minutes tournées dans un salon, en famille. Gâteau, karaoké, ados sur canapé, bières bues en dansant mollement. Les 5 comédiens performeurs rejouent, et rejouent, et encore, cette séquence. Ils la vident de son non-sens, la remplissent d’une sensibilité potache, provocante, la vie s’invite tout d’un coup dans ce salon, l’ordinaire se pare de paillettes dorées, le banal nous raconte des histoires si vraies qu’elles en deviennent extraordinaires. La séquence de la fête de famille est filmée, projetée, transgressée, recadrée.

Une chorégraphie des gestes quotidiens s’écrit, des dialogues s’inventent, des souvenirs s’imposent. Et lorsque quelques spectateurs sont conviés à jouer eux aussi ce morceau de peu qui en dit tant, les comédiens deviennent les vraies personnes, aux côtés des héros de la vidéo. Le réel a changé de camp. Gros plans sur des couples en devenir. Zoom sur un portrait de famille réinventé par l’un des comédiens, qui s’insère dans un rêve de couple parental qu’il n’a jamais connu. La relecture du quotidien se double d’une introspection qui insuffle encore plus de vérité à ces deux petites minutes attrapées sur la toile.

YouTube revisité, appréhendé comme le témoin de notre époque, tel une urne où chacun vient déposer ses propres traces de vie, composant cette gigantesque mosaïque, ce choral d’images, ce lexique sensible documentant ce qui pourrait finalement représenter l’essentiel de nos existences.

ANNA ZISMAN
Juin 2017

Western Society a été joué à hTh, Domaine de Grammont à Montpellier les 17 & 18 mai.

Photo : © X D R

CDN Humain Trop Humain
Domaine de Grammont
34000 Montpellier
04 67 99 25 00
www.humaintrophumain.fr