Retour sur la 25e édition du festival les Suds à Arles

Des Suds inespérésVu par Zibeline

Le festival arlésien de musiques du monde a le don de créer du lien à toute épreuve. En tissant un réseau de fidèles au fil de ses 25 éditions, il unit public et artistes autour d'un projet humaniste exigeant, dans un rapport quasi-familial. Concentrés sur trois jours au lieu de sept, officialisés à peine trois semaines avant l'échéance, les Suds à Arles ont pourtant brillamment réussi leur pari : reconfigurer une 25e édition, condamnée en première instance pour cause de pandémie, en restant fidèle à l'esprit [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous