Mystik au Pavillon Noir

Des mystères de l’aérobic en chaussettes

Mystik au Pavillon Noir - Zibeline

Bon, faire du sport en chaussettes, ce n’est pas tip top, on le sait, ça glisse, ça dérape, et lorsqu’il s’agit d’aérobic, il vaut mieux les bottines de danse qui chaussaient les pieds de Véronique et Davina pour leur fameux « toutouyoutou ! »… Performance donc de la part des sept danseurs en chaussettes mis en mouvement selon les principes de la mode « gymnique » illustrée par Jane Fonda, dans la nouvelle chorégraphie proposée par Hervé Chaussard, chorégraphe associé cette année encore au Pavillon Noir, Mystik. Cette pièce est née d’une expérience « mystique », vécue par le chorégraphe sur le plateau d’Aups dans le Var. Sa violence ne pouvait trouver qu’une forme d’expression, la danse, à travers un deuxième degré ironique puisque la forme s’inspire (sic) des gestes de l’aérobic, qui a fleuri dans les années 80. Une bande son mixe 222 échantillons disparates de chansons et de sons sur la Toccata et Fugue pour orgue en ré mineur de Jean-Sébastien Bach, version techno… La puissance du son est telle que l’on se demande pourquoi l’on n’a pas distribué des bouchons d’oreilles à l’entrée. Les personnages évoluent dans un carré dessiné par une belle lumière vibrante, qui tantôt se déverse en douche des cintres, tantôt, rasante, efface les marques au sol et baigne l’ensemble dans une irréalité onirique. Où se situe la révélation ? À quels instants s’éclaire le geste rendu hypnotique par sa répétition (qui n’est jamais ni tout à fait la même ni tout à fait une autre, pour paraphraser Verlaine) ? Les individualités se fondent dans l’ensemble, suivant leur propre rythme : dynamisme, enthousiasme, retours sur soi, dans une auto fiction qui semble douter d’elle-même. Il y aurait les chevaliers du Zodiaque derrière tout cela, nous suggère la feuille de salle, pourquoi pas ? La mystique a ses secrets et ses clés, et multiples sont les moyens d’accéder à l’extase pour une communion avec des entités divines… faut croire…

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2018

Mystik, a été présenté au Pavillon Noir, Aix-en-Provence les 18 et 19 octobre.

Photo :  Pavillon noir ©DR