Vu par Zibeline

Cartel : Michel Schweizer s'intéresse à la danse classique

Des hommes ordinaires

• 15 octobre 2013⇒16 octobre 2013 •
Cartel : Michel Schweizer s'intéresse à la danse classique - Zibeline

Michel Schweizer a une façon bien à lui d’envisager le spectacle vivant, et les champs disciplinaires qui s’y réfèrent habituellement. Pour déjouer les attentes préconçues, et construire un espace de création qui désacralise la représentation, il réunit sur scène des savoir-faire, des compétences qui «redynamisent le public dans un degré de perception, de réflexion qui redonne à voir des fragments du monde […]».

Après avoir travaillé avec des chiens et leurs maîtres dans Bleib, des adolescents dans Fauves, il s’intéresse dans Cartel, dont la création a eu lieu au Théâtre d’Arles, à la danse classique. Et plus particulièrement celle qui a rythmée la vie de Cyrille Atanassoff et Jean Guizerix, deux anciens danseurs étoiles de l’Opéra Garnier, et de Romain di Fazio, jeune danseur de 21 ans en formation. Avec eux, pris dans cette dynamique propre aux spectacles de Michel Schweizer, une comédienne, Maël Iger, et une chanteuse lyrique, Dalila Khatir, sans oublier M. Schweizer lui-même, en directeur de plateau. Il ne s’agit pas tant ici d’une dernière danse, dont les pas esquissés, avec infiniment de délicatesse pour les uns et de fougue pour l’autre, racontent tout le talent passé et présent, mais plus «universellement» de transmission qui passera par l’échange qui va se créer sur scène. Il est question alors de «donner une mémoire» en dansant, du plaisir (ce qui donne lieu à une discussion savoureuse et animée entre les «anciens» et le «jeune») d’être sur scène malgré (ou grâce ?) le travail quotidien répétitif et déplaisant, de rencontres avec les plus grands chorégraphes, de chant, de réflexions intimes et en même temps indubitablement générales sur les contraintes de l’âge…

Cette communauté éphémère révèle alors un de ces «fragments du monde», avec beaucoup d’humanité.

DOMINIQUE MARÇON
Novembre 2013

Photo : Cartel-c-Didier-Olivré

Cartel a été créé au Théâtre d’Arles les 15 et 16 octobre


Théâtre d’Arles
43 rue Jean Granaud
13200 Arles
04 90 52 51 55
www.theatre-arles.com