Vu par ZibelineJ’avance et j’efface : dans la peau d’un petit garçon qui a en fait 39 ans, puis… 99 ans

Des fleurs pour Asaki

• 6 novembre 2013, 7 février 2014, 18 février 2014⇒19 février 2014 •
J’avance et j’efface : dans la peau d’un petit garçon qui a en fait 39 ans, puis… 99 ans - Zibeline

Suite à un accident survenu alors qu’il avait 5 ans, la mémoire immédiate de Stirs n’excède pas 3 minutes. Ses parents l’envoient alors vivre au Japon, un pays «neuf» pour lui, loin d’un quotidien dont il ne comprendrait pas les évolutions. Là, Asaki, sa nourrice, va accompagner chacun de ses pas, réinventant au gré des questions («C’est à qui ça ?», «On se connaît ?», «Elle est où ma chambre ?») une action possible. Mais comment vivre l’éternel recommencement ? Comment fait-on, par exemple, pour sortir de la maison-cocon et aller acheter des fleurs à Asaki ?

Le metteur en scène Alexis Armengol met en mots et en images un sujet grave avec légèreté et poésie, créant une scénographie à hauteur du propos : la scène est à la fois maison et rues de Tokyo, et espace d’intervention à vue -projections de vidéos et de dessins (magnifiques) réalisés en direct par Shih Han Shaw– qui démultiplie les pistes de lecture. La mémoire de Stirs (impeccable Laurent Seron-Keller) est alors relayée par des illustrations qui s’effacent au fur et à mesure qu’il les regarde et en prend conscience, et par la voix d’une narratrice-accompagnatrice-complice et chanteuse (Camille Trophème) qui déroule le fil de son histoire, jusqu’à se transformer en fantôme japonais sauveur d’êtres perdus aux chevaux rouges, d’une esthétique japonisante proche du manga. On passe d’une trouvaille à l’autre, dans la peau d’un petit garçon qui a en fait 39 ans, puis… 99 ans. Stirs, tout en naïveté et innocence sauvegardées avance en âge, mais n’aura jamais que 5 ans, pour toujours.

DOMINIQUE MARÇON
Novembre 2013

Photo : J’avance-et-j’efface-c-Marie-Pietry

J’avance et j’efface a été joué aux Salins, Martigues, le 6 novembre

À venir

le 7 fév

Théâtre d’Arles

04 90 52 51 51

www.theatre-arles.com

 

les 18 et 19 fév

Le Jeu de Paume, Aix-en-Provence

08 2013 2013-11-09

www.lestheatres.net