Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

La cosmologie du cochonnet en orbite sur le parvis de l’Opéra de Marseille

Des boules et des étoiles

La cosmologie du cochonnet en orbite sur le parvis de l’Opéra de Marseille - Zibeline

Il faut une sacrée imagination pour envisager une relation entre le jeu de pétanque et l’astronomie. La metteure en scène Nil Dinç, directrice artistique du Collectif de Montreuil, en a à revendre et c’est tout naturellement qu’elle a envisagé de mettre ces deux univers apparemment antinomiques en relation, puis en scène. L’aventure du Collectif a commencé en 2006, se donnant pour but de décloisonner les disciplines et de mettre en relation des artistes et des chercheurs. En 2006, la Coupe du monde avait impulsé un travail entre le foot et le théâtre ; en 2019, les boules et les étoiles prennent le relai du ballon. Ce qui intéresse principalement Nil Dinç c’est la relation entre le geste et l’objet. Pour cette Sirène, miraculeusement épargnée par la pluie, un terrain de pétanque a été installé avec du sable bien ratissé et des tapis rouges. C’est le célèbre marseillais, Dylan Rocher, champion du monde, qui a joué en direct, enchainant les « carreaux » avec une nonchalante désinvolture. L’action était supposée se dérouler le 2 août 2052, alors que la planète est menacée par un astéroïde qui fonce sur elle. Il semble que la grâce du lanceur de boules ait dévié la trajectoire du corps céleste… Peut-être aussi grâce aux astrophysiciens du CNRS de Marseille, Paris et Strasbourg qui ont collaboré ! Une façon originale de faire dialoguer le sport et les sciences, de toucher des publics différents au cours d’ateliers, auprès des jeunes notamment. On s’est demandé si Fanny était quelque part dans la foule…

CHRIS BOURGUE
Mai 2019

La cosmologie du cochonnet s’est donnée sur le parvis de l’Opéra de Marseille le 3 avril. Prochaine Sirène en octobre 2019

Photographie : La cosmologie du cochonnet © Grégoire Edouard