Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Les festival Hors les Vignes : musique, grande cuisine, et très bons vins

Démocratisation sensorielle

Les festival Hors les Vignes : musique, grande cuisine, et très bons vins - Zibeline

Hors les vignes a rencontré un succès impressionnant, sinon inattendu : plus de 3500 personnes se sont déplacées au Dock des Suds pour ce festival d’un genre nouveau à Marseille

La manifestation, festive, s’est déployée grâce au soutien immédiat, dès la première édition, du Conseil Départemental et de la Ville de Marseille à l’organisateur, le syndicat des vins méditerranéens IGP (Indication Géographique Protégée). Il faut dire que le projet, qui alliait une forte dimension artistique aux propositions des chefs de Gourméditerranée et des vignerons du Sud Est, avait de quoi convaincre. Et la journée s’est déroulée dans la bonne humeur, l’ivresse douce provenant autant des bains de saveurs et du partage des savoirs culinaires, que de la multiplicité des propositions artistiques et de verres de vins dispensés avec retenue et pertinence.

Dès l’entrée des installations, photographies, sculptures, tableaux, tables déstructurées et humoristiques, qui donnaient un côté baroque et coloré à ce lieu industriel. Dans le Cabaret un kiosque électronique en verre, où des musiciens, des conteurs viennent s’assoir, qu’on écoute en chaussant des casques… Partout des chefs s’agitent au son de platines complices, des commandos poétiques soufflent leurs mots à vos oreilles, la Banda du Dock ou Manu Théron donnent du rythme et de la voix…

Dans la Salle des Sucres, les trios performent : 9 chefs successifs préparent pour l’assistance, nombreuse, un petit plat raffiné. En en 30 minutes chacun ils dévoilent et exécutent leur recettes, et leurs plats sont servis à tous, avec un verre du vin sélectionné par les 9 vignerons présents… Bref cela pourrait ressembler à Top chef, sauf que l’on mange vraiment ! Et la cuisine est un art pourvu qu’on puisse y goûter…

Décrire les saveurs associées est aussi frustrant que de regarder la cuisine à la télé, mais sachez que chacun des plats fut surprenant, délicieux, différent, associant croquant et fondant, force et douceur, acidité et acidulé, faisant de chaque bouchée une expérience sensorielle… un exploit quand on pense au nombre des convives et au caractère éphémère de la cuisine ! Les performances scéniques des trios, quant à elles, furent inégales : Jean-François Bérard fut impressionnant dans ses explications, simplement offertes comme autant de secrets, tandis que Benjamin Carbonne derrière lui exécutait en direct son portait en peinture blanche sur fond noir, avec quelques touches de tomate et de jaune d’œuf… Mais le service, intervenu trop tôt, un mixer qui ne démarrait pas, une animatrice trop bavarde donnèrent à ce premier trio trop de fébrilité. Au cours de la journée cela se cala, et on put assister au discours militant d’Emmanuel Perrodin, mieux observer, grâce à une captation en direct de leurs mains, la minutie de Christian Ernst et l’inventivité de Roland Schembri. Les performances artistiques pourront sans doute être mieux adaptées au format des 30 minutes en direct : Pascale Robert fut envahissante, l’esprit potache de l’artiste Tabas prit trop le pas sur la dégustation de la salade de lentille, pourtant hautement symbolique, de Lionel Lévy, d’autres furent trop discrets. Noémie Boutin, violoncelliste invitée à jouer du Bach pendant que l’on dégustait le plat de Perrodin, fut parfaite !

La musique, la grande cuisine et de très bons vins ? Un plaisir combiné réservé autrefois à l’aristocratie, et que ce festival Hors les Vignes a su offrir à tous, pour un prix d’entrée plus que modeste (10 €). Une démocratisation sensorielle qui a su intéresser un public très varié, et s’est gardée de se transformer en foire : organisé par Intervins Sud Est, Hors les Vignes faisait goûter mais ne vendait pas de bouteilles…

AGNÈS FRESCHEL
Mai 2015

Hors les Vignes s’est déroulé le 23 avril au Dock des Suds, Marseille

Photos : Installation de Tabas -c- X-D.R. et Kiosque électronique -c- X-D.R

Kiosque-électronique-c-X-D.R


Dock des Suds
12 rue Urbain V
13002 Marseille
04 91 99 00 00
www.dock-des-suds.org