Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

A Kind of Magic, une année pour grandir, de Neasa Ní Chianáin et David Rane

Délicieux et « so british » !

Vérifier les jours off sur la période
A Kind of Magic, une année pour grandir, de Neasa Ní Chianáin et David Rane - Zibeline

A Kind of Magic, c’est un célèbre album de Queen, c’est également un film réalisé par Neasa Ní Chianáin et David Rane. Cette magie s’accolant à un sous-titre plus explicite : une année pour grandir. Nous voilà à Headfort School près du village de Kells dans le Comté de Meath à quelque 75 km de Dublin. Un internat privé non confessionnel accueillant des élèves de 7 à 13 ans.

De style géorgien, construit au XVIIIe par le fameux architecte irlandais George Semple et aménagé par l’Écossais non moins fameux Robert Adam, ce parallélépipède de deux étages, à la façade de calcaire gris percée de hautes fenêtres, entouré de forêts et de champs, appartient au patrimoine architectural de l’Irlande. Mais pourrait tout aussi bien être le décor d’un Harry Potter. Le lieu s’inscrit d’emblée dans l’Histoire et les histoires, les « vraies » et les imaginaires. Il s’agit pourtant bien d’un documentaire. On y suit une année scolaire. Des larmes de la séparation d’avec les parents à la rentrée des classes à celles de la séparation provisoire ou définitive d’avec les camarades et les enseignants à la fin des cours. Entre les deux, dans leur cycle immuable, les saisons colorent Headfort de leurs palettes respectives, les projets pédagogiques s’élaborent, les problèmes se résolvent, les enfants s’apprivoisent, les liens se tissent, les personnalités se révèlent. À sa fenêtre le vieux couple d’enseignants, comme il a vu les enfants arriver avec l’appréhension de ne pas avoir assez de force pour remplir sa mission, les verra s’éloigner avec la fatigue et la joie du boulot accompli. C’est qu’ils ne sont plus tout jeunes John et Amanda ! Ils reportent sans cesse leur retraite –car, se disent-ils, sans les enfants, que feraient-ils sinon attendre la décrépitude et la mort ? Ils enseignent à Headfort depuis plus de 40 ans, aident chaque enfant à passer à l’étape suivante sans pouvoir eux-mêmes tourner la page. Lui, grand bonhomme dégingandé, le cheveu blanc, rare, long sur la nuque, maniant en toutes occasions un humour exquis, enseigne les maths mais dirige aussi le groupe rock de l’École, faisant partager sa passion de la musique, du bricolage et des arts plastiques. Elle, plus ronde, un peu voûtée, le regard vif et rieur, offre à ses élèves les merveilles de la littérature et du théâtre. Toujours bienveillants, ils font de Headfort la deuxième famille des jeunes pensionnaires, prenant en compte les capacités et les peurs de chacun, leur inculquant selon la philosophie de l’école, la co-responsablité entre enseignants et enseignés. La caméra mobile plonge le spectateur dans l’action, donnant l’impression d’être dans une fiction. On suit par touches juxtaposées le coucher dans les dortoirs, les répétitions pour la fête de fin d’année, les réunions officielles dans une salle rose et verte, les soirées entre John et Amanda qui parlent toujours de leurs élèves, d’Eliza entre autres, une jeune fille presque mutique qui peu à peu s’épanouira. On voit un peu de rugby, on s’accroche aux arbres, on débat des « forts » construits par les élèves dans le domaine, on se promène dans la campagne. Espaces intérieurs et extérieurs où se travaillent l’autonomie et les rapports sociaux. Les réalisateurs, dont les enfants étaient scolarisés dans l’établissement, ont pris leur temps pour capter cette vie-là. On peut bien sûr penser que cette école n’est pas représentative du système général, qu’elle bénéficie d’un cadre exceptionnel et reçoit des enfants d’un milieu social favorisé. Pour autant les principes qu’on y développe demeurent ceux de tout pédagogue qui aime son métier et se souvient qu’un élève est justement quelqu’un à élever, à faire grandir !

ELISE PADOVANI
Janvier 2019

A Kind of Magic, une année pour grandir, de Neasa Ní Chianáin et David Rane (1h39), sortira le 16 janvier

Photo : A kind of magic © Dock 66