Déclinaisons chorégraphiques

 - Zibeline

Hommage au théâtre antique, romain, Panorama souligne d’un trait net l’étymologie de son  titre : du Grec pan tout, et horama, spectacle. En jouant sur les mots, les formes, les codes, Philippe Decouflé avec la Compagnie DCA nous fait partager son plaisir jubilatoire du spectacle grâce à un ensemble d’extraits de ses anciennes créations. En décalage esthétique avec notre temps, la reprise d’œuvres de jeunesse –Jump, très « graphique » années 80, avec ses costumes BD, Café, humoristique, Vague, poétique- affirme une distance avec le réel de Panorama, sa fraîcheur d’inspiration, la verve juvénile des danseurs, des costumes et des lumières qui ont abandonné les flashes et carapaces pour coller au corps. L’on passe d’un tableau à l’autre avec délectation en se laissant aller à l’harmonie du décousu, passant du rire facile (trop dans l’intermède des marionnettes) à l’émerveillement enfantin des mirettes. Un meneur de jeu glisse entre les scènes, anime un théâtre d’ombres chinoises d’une ingénieuse simplicité, des amoureux reliés par un long cordon pendu aux cintres s’attirent et se repoussent, d’étranges microbes aux bras prolongés par de longs tentacules se croisent, un téléviseur tombe et diffuse les infos du soir en grec, un danseur en vahiné au tutu bleu joue du ukulélé, monde aquatique, travail au noir, délires mathématiques, « passer sous l’échelle de Planck porte malheur » ! Un poème  bruitiste évoque par les sons un feu d’artifice, la troupe en castagnettes, parodie les espagnolades. La profusion inventive de Decouflé renoue dans ses plus beaux moments avec l’esprit dadaïste…

MARYVONNE COLOMBANI

Festival Vaison Danse le 26 juillet

Festival Vaison Danses
Centre d’Animation Culturelle
Ferme des Arts
rue Bernard Noël
84110 Vaison la Romaine
04 90 36 51 31
www.vaison-danses.com