Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Nouvelle production des Dialogues des carmélites de Francis Poulenc à l’Opéra de Toulon

Décapitées

Nouvelle production des Dialogues des carmélites de Francis Poulenc à l’Opéra de Toulon - Zibeline

Pour la nouvelle production des Dialogues des carmélites de Francis Poulenc à l’Opéra de Toulon, les metteurs en scène avaient choisi de situer l’action du drame dans une intemporalité paradoxale. Exit donc la Terreur : ils ont préféré mettre l’accent sur la vie spirituelle de ce groupe de religieuses marquée par l’épure, en les faisant évoluer dans un décor très sobre mais chargé de symboles où dominait le blanc magnifié par un habile jeu de lumières et de projections de photos. À la baguette, Serge Baudo, habitué incontesté du répertoire français, a su mettre en valeur les somptueuses orchestrations du compositeur jusqu’au sublime Salve Regina final au message visuel très explicite.

Dans cette distribution majoritairement féminine, les hommes tiraient leur épingle du jeu, en particulier les deux ténors titulaires des rôles du chevalier de la Force et de l’aumônier et surtout l’excellent Laurent Alvaro qui donnait beaucoup de profondeur et de dignité au Marquis de la Force.

Les dames étaient dans l’ensemble à la hauteur de leurs rôles. Virginie Pochon incarnait une Constance lumineuse. Angeles Blancas Gulin donnait tout son sens au rôle de Mme Lidoine, devenant face aux épreuves terribles une grande Prieure, prête à tout pour protéger «ses filles». Belle prestation aussi de Sophie Fournier qui habitait avec beaucoup d’autorité et de sobriété Mère Marie. Nadine Denize, forte de sa longue et belle carrière, était quant à elle une fascinante Mme de Croissy à la fois autoritaire et hautaine mais qui, face à la mort, perdait toute sa dignité. Seule Ermonela Jaho, belle chanteuse, semblait vocalement à contre-emploi avec un timbre sans doute trop corsé pour incarner la fière mais frêle Blanche de la Force…

ÉMILIEN MOREAU

Février 2013


Opéra de Toulon
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
04 94 92 70 78
04 94 93 03 76
www.operadetoulon.fr