Retour sur La petite lumière, un roman déroutant et poétique d'Antonio Moresmo paru aux éditions Verdier

De l’autre côté de la lumièreLu par Zibeline

Retour sur La petite lumière, un roman déroutant et poétique d'Antonio Moresmo paru aux éditions Verdier - Zibeline

Une aventure déroutante et un sujet sérieux auraient pu déstabiliser ou repousser des adolescents. Il n’en est rien : le livre d’Antonio Moresmo a intrigué les jeunes lecteurs du Prix littéraire des lycéens et des apprentis de la Région PACA. Qu’en est-il ? « Venu ici pour disparaître », un homme adulte, peut-être déjà vieux, s’installe loin des hommes dans un village perdu, pour contempler la nature et dialoguer avec les hirondelles et les lucioles. Cependant il remarque chaque nuit une « petite lumière qui s’allume soudain ». Or nulle habitation n’est mentionnée dans cette partie de la forêt montagneuse. D’où vient cette lumière ? Quelqu’un l’allume-t-il ? Le narrateur décide de partir à sa recherche et fait une étrange rencontre, celle d’un enfant en culottes courtes qui vit seul dans une maison de pierres. S’ensuivent de nouvelles visites qui laissent le narrateur et le lecteur perplexes, naviguant entre réel et imaginaire sans que les frontières soient clairement définies. C’est ce qui fait le charme de ce livre, charme multiplié par la langue riche et poétique de cet auteur venu assez tard à la littérature. Il nous introduit peu à peu dans un monde mystérieux, ménageant des surprises, nous obligeant à lâcher prise et à frôler le fantastique. Le narrateur est-il en dialogue avec l’enfant qu’il a été, comme s’il revoyait défiler sa vie, essaie-t-il de dialoguer avec des âmes perdues, comme si c’était normal, cherche-t-il un sens aux forces de vie qui habitent les hommes et la nature ? Certainement très proche de son personnage, l’auteur a déclaré avoir écrit ce texte après une période assez obscure pour lui. Un film est en train de se tourner dans lequel il joue le rôle du narrateur, comme s’il voulait un peu plus encore nous dérouter… Qui êtes-vous vraiment Antonio Moresmo ?

CHRIS BOURGUE
Février 2016

La petite lumière

Antonio Moresmo

traduit de l’italien par Laurent Lombard

Verdier, 14 €

Ce roman est sélectionné pour le Prix littéraire des lycéens et des apprentis de la Région PACA