Jeanne et le orange et le désordre de et par Louise Emö au Bois de l’Aune

De la capacité salvatrice des motsVu par Zibeline

On l’avait applaudie précédemment dans En mode avion en décembre dernier, Louise Emö revient au Bois de l’Aune pour un nouveau spectacle tout aussi puissant, Jeanne et le orange et le désordre. La comédienne, metteure en scène et auteure, sait chaque fois, avec une subtile fausse innocence, nous conduire dans les méandres d’un texte qui se joue des frontières, s’explore autant qu’il s’approche du monde et met en lumière l’obscurité intrinsèque des mots dans leur rapport avec ce qu’ils recouvrent. Le passage du français à l’anglais établit [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous

Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? Allez consulter notre page d'aide par ici