Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Der Freischütz de Carl Maria von Weber mis en scène par Clément Debailleul et Raphaël Navarro

Dans le mille !

• 7 mars 2019⇒8 mars 2019 •
Der Freischütz de Carl Maria von Weber mis en scène par Clément Debailleul et Raphaël Navarro   - Zibeline

Si la septième balle magique qui échoyait à la divine Agathe, magnifique Johanni van Oostrum, fondue par le maléfique Gaspard, somptueux Vladimir Baykov, sous le regard avisé du sinistre Samiel, funeste Clément Dazin, rata sa cible, happy-end oblige, l’opéra de Carl Maria von Weber toucha bien le public en plein cœur. Il faut dire que la production a été à la hauteur de cette pièce fantastique, aux deux sens du terme, croisant avec habileté le chant -le chœur Accentus, excellent-, la vidéo et la magie, d’une poésie et d’une finesse extrêmes dans la mise en scène de Clément Debailleul et Raphaël Navarro (Cie 14:20)- et l’orchestre Insula orchestra mené de main de maître par une Laurence Equilbey que l’on ne présente plus. Ce syncrétisme entre ces différents moyens d’expression artistique fit de ce Freischütz une véritable œuvre d’art total. Il faut dire qu’avec cette pièce Weber augurait l’opéra romantique allemand tant dans son thème que dans sa puissance orchestrale. Max, héros de cette pièce (Tuomas Katajala), fut un peu en dedans dans la première partie de l’ouvrage mais retrouva des couleurs après la mythique scène de la Gorge aux loups, content de pouvoir épouser la belle Agathe qui lui était promise. Une très belle production enlevée qui annonce, on l’espère, un festival lyrique à la hauteur.

CHRISTOPHE FLOQUET
Mars 2019

Le Freischütz a été donné au GTP, Aix, les 7 & 8 mars

Photo: Der Freischütz © Julien Benhamou


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net