Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Le metteur en scène Grégoire Ingold accompagne les étudiants en Arts du spectacle d’Aix-Marseille Université

Dans le désir de l’Autre

Le metteur en scène Grégoire Ingold accompagne les étudiants en Arts du spectacle d’Aix-Marseille Université - Zibeline

Intégrée dans le cursus de la formation professionnalisante Arts du spectacle d’Aix-Marseille Université, la création universitaire permet aux étudiants des années de licence et de master d’appréhender la construction d’une production artistique sous la responsabilité d’un metteur en scène professionnel invité par l’AMU. L’équipe rassemblée sous l’égide de Grégoire Ingold, comédien et metteur en scène, s’est attachée à la mise en regard de larges extraits de deux pièces en un acte, La Dispute de Marivaux et Nœuds de Laing.

Le décor adapté aux deux œuvres évoque, par de grands pans de tissus colorés qui descendent des cintres, le bois où coule la rivière fertile en reflets de Marivaux ou la forêt de symboles de Laing, que l’on « décime » lors de l’impossible quête de la vérité de l’autre et de soi. Un monticule sera flanc de colline ou piédestal d’instrumentistes… clavecin tendre du premier texte, trio jazzy du second qui laisse naître des chansons superbement interprétées. Les échos entre les univers des deux dramaturges sont encore soulignés par une construction parallèle : un prologue en duo évoque les thèmes, et installe l’intrigue. Les géométries du désir s’orchestrent, éclairées des mots de René Girard, et son postulat du désir mimétique, « l’homme désire toujours selon le désir de l’autre », si bien que les personnages deviennent interchangeables, transformés en doubles symétriques.

Les ébauches des amours d’Églé, Azor, Adine, Mesrin, amorcent celles de Jill et Jack dont les raisonnements peuplés de syllogismes flirtent avec l’absurde : « si je ne sais pas que je ne sais pas je crois que je sais / si je ne sais pas que je sais je crois que je ne sais pas »… Les jeunes acteurs apportent leur verve avec justesse et humour dans ces jeux infinis de miroirs : les personnages endossés indifféremment par plusieurs interprètes voient parfois leurs jumeaux évoluer sur scène, se donner la réplique en une vertigineuse mise en abyme des regards. La tension dramatique ne faiblit jamais dans ce ballet parfaitement orchestré qui s’appuie sur toutes les variations possibles, soli, duos, ensembles. Une belle et talentueuse énergie !

MARYVONNE COLOMBANI
Mars 2019

La dispute et Nœuds ont été données du 26 février au 2 mars au Théâtre Vitez, Aix-en-Provence

Photo : Dialogue -c- Nezha Benzerga


Théâtre Antoine Vitez
29 Avenue Robert Schuman
13100 Aix-en-Provence
04 42 59 94 37
http://theatre-vitez.com/