Les trésors du Musée Picasso à Antibes

Cumul de beautésVu par Zibeline

Les trésors du Musée Picasso à Antibes - Zibeline

Le musée Picasso, dans le château Grimaldi d’Antibes, continue d’accrocher les chefs-d’œuvre de son fonds.

Antibes a du nez, celui qui repère les artistes, et du panorama, qui permet de les retenir. Les plus grands peintres du XXe siècle ont séjourné à Antibes, et ont légué au château transformé en musée des chefs-d’œuvres absolus. À commencer par Picasso, qui produisit dans l’atelier que Romuald Dor de la Souchère, conservateur visionnaire, lui avait ouvert, les plus heureuses de ses toiles, le Satyre, la Chèvre, la Femme aux Oursins, la Joie de Vivre… Des œuvres apaisées et solaires, complétées depuis par la dation Jacqueline Picasso, comprenant en particulier une collection de céramiques inoubliables sur la corrida et les faunes.

Mais les Picasso ne sont pas les seuls trésors du château : une sculpture de Miró, Femme et oiseau, accueille les visiteurs sur la terrasse. Nicolas de Staël eut aussi sa période antiboise et son Concert, toile monumentale (13 x 9,5 m) occupe tout un mur de la salle qui lui est aujourd’hui consacrée. À ses côtés le corps bleu de La Figure à nu, présentée avec ses études…

Les autres chefs-d’œuvre de la collection, signés Modigliani, Ernst ou Picabia, Arman, Calder ou César, Raysse, Klein ou Viallat, Balthus, Ben ou Combas voisinent dans un nouvel accrochage, non par ordre chronologique ou affinité esthétique, mais, soit par le motif, nature morte ou nu, par les formes, les cercles abstraits répondant à ceux de la figuration, par les couleurs dominantes. Un accrochage qui permet un nouveau regard sur les œuvres, au plus près de leur secrets de fabrique. On peut seulement regretter que la salle la plus étroite et sombre soit consacrée aux femmes !

Au rez-de-chaussée, la donation de la Fondation Hartung, qui comprend aussi quelques très belles toiles d’Anna-Eva Bergman et les sculptures de Germaine Richier. Et au pied du château, la baie d’Antibes, le Fort Vauban, l’horizon enneigé.

Agnès Freschel
Décembre 2017

Musée Picasso, Antibes
04 92 90 54 28
antibes-juanlespins.com

Photo : Salle des nus du musée Picasso, Antibes Photo © J.-L. A. © Succession Picasso, Paris 2017