Le groupe Balagna bientôt en concert à Marseille

Culture corseVu par Zibeline

• 28 avril 2014, 16 mai 2014⇒17 mai 2014 •
Le groupe Balagna bientôt en concert à Marseille - Zibeline

Le «continent» a du mal avec la culture corse, sa spécificité, son bilinguisme, sa revendication d’autonomie, son assemblée territoriale, son rapport ambigu au reste de la France… Difficile d’imaginer comment 300 000 habitants, soit à peine deux fois la ville d’Aix, peuvent revendiquer une culture propre, différenciée en régions ! Le réflexe jacobin opère en France naturellement, si bien que la Corse, boudée par le reste des français, est absente de toutes les anthologies méditerranéennes récentes, poétiques ou historiques, des musées et célébrations de la Méditerranée. Pourtant une culture corse existe, spécifique, diverse, faite de cuisine, de poésie et de musique, populaire de ses traditions, riche de sa volonté farouche de transmission et d’enrichissement séculaires, alimentée souvent par un modèle politique issu d’un communisme primitif à l’œuvre, depuis le XVIIIe siècle, dans les villages.

C’est ce que le groupe Balagna, si populaire dans l’Ile, s’acharne à défendre, ainsi que de nombreux groupes de chanteurs. Tous les étés, d’avril à octobre, ils chantent ensemble, presque tous les soirs, des polyphonies à destination des touristes et des habitants, enrichissant les chants qu’ils entonnent d’explications simples et bienvenues, musicales et historiques, érudites et drôles. Leurs prestations font toujours salle et cœur combles ! Il faut dire que leur musicalité, la puissance de la première voix, du guitariste, la simplicité de leurs échanges et de leur regards, les timbres particuliers des deuxièmes et troisièmes voix, leur permettent d’aborder des répertoires très divers : ils excellent dans les polyphonies sacrées, issues de la tradition grégorienne, très difficiles à chanter, et dans lesquelles leur justesse étonne. Les polyphonies profanes, en particulier un chant de célébration agricole, font le cœur de leur répertoire, mais ils créent aussi des chants d’aujourd’hui toujours ornés d’harmonies inattendues, et reprennent des airs russes, grecs, avec talent, prouvant que la culture corse n’est pas synonyme de repliement… Le groupe est d’ailleurs sur le continent pour quelques dates, visant l’exportation. La reconnaissance ?

AGNÈS FRESCHEL
Mai 2014

Balagna s’est produit à Calvi, en Corse, le 28 avril

À venir :

le 16 mai à 20h30
Temple Grignan, Marseille
04 96 11 04 60
www.espaceculture.net

le 17 mai à 21h
Eglise de Château-Gombert, Marseille
Billets disponibles sur place