Vu par Zibeline

Voyage à Tokyo, adaptation théâtrale réussie d'un film d'Ozu, présentée au Merlan à Marseille

Cruel éloignement

Voyage à Tokyo, adaptation théâtrale réussie d'un film d'Ozu, présentée au Merlan à Marseille - Zibeline

Dorian Rossel a mis en scène, au sens de porter au théâtre, le beau film d’Ozu, Voyage à Tokyo. Et y a retrouvé dans le cadre constant du plateau, un art du plan cinématographique, et le calme du cinéaste, qui n’est jamais de la sérénité. Car ce Voyage à Tokyo nous plonge dans la difficulté des relations familiales. Les enfants de ce couple japonais âgé les accueillent, mais ceux-ci ressentent leur gène, leur manque de temps, le fait que leur vie est ailleurs, et des silences embarrassés s’installent. Comme dans toutes les familles ? Il n’est jamais question d’hystérie ici, ni de déchirement, et tout est respectueux.

La subtilité du décor japonais, le ton très doux des comédiens, leurs gestes lents et leur retenue, dans la douleur comme dans le constat de leur éloignement accepté, installent une écoute intime, qui rappelle la beauté du film d’Ozu, et la déplace vers une universalité des relations entre des adultes et leurs parents. La jeunesse de la comédienne suisse qui joue la mère japonaise, les pancartes figurant les enfants comme dans une BD, le déplacement assumé par le comédien qui joue l’épouse du fils, ajoutent une distance théâtrale qui préserve du réalisme, et font ressentir la douleur de l’absence, l’effroi sans nom de la mort. Parce que la vie, déjà, était si ténue et ralentie…

AGNÈS FRESCHEL
Décembre 2016

Voyage à Tokyo a été joué au Merlan, Marseille, le 25 novembre

Photo : © Carole Parodi


Théâtre le Merlan
Scène Nationale
Avenue Raimu
13014 Marseille
04 91 11 19 30
http://www.merlan.org/