Gardanne est au cinéma en octobre avec son Festival cinématographique d'Automne

Coups de cœur à GardanneVu par Zibeline

Gardanne est au cinéma en octobre avec son Festival cinématographique d'Automne - Zibeline

Le 33ème Festival cinématographique d’Automne de Gardanne s’est ouvert avec l’annonce des travaux de réfection du cinéma 3 Casino qui l’accueille. Une promesse du maire de la ville, Hervé Granier

Pas de jury jeune cette année, mais un jury sénior, baptisé « Les vieilles canailles » qui porta son choix sur le film de Vadim Perelman, Les leçons persanes (sortie le 19 janvier 2022) : Gilles, en 1942, échappe à la mort en jurant aux soldats sur le point de le fusiller qu’il est persan et non pas juif. Sauvé sur le moment, il est sommé par l’un des chefs du camp dans lequel il est enfermé de lui apprendre le farsi. Gilles invente alors une langue qu’il enseigne au chef SS… Une mention spéciale était aussi accordée au premier long métrage de Yohan Manca, Mes frères et moi (sortie le 5 janvier), inspiré de la pièce d’Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, Pourquoi mes frères et moi on est parti. Le cinéaste expliquait, lors de la rencontre avec le public : « C’est un film très autobiographique mais j’avais la volonté de situer cette histoire d’émancipation par l’art dans un cadre universel, une banlieue anonyme au bord de la mer. L’opéra est exogène à la vie de ce quartier. ». Cependant c’est par les airs d’opéra fredonnés par son mari que la mère des quatre garçons avait été séduite. Son plus jeune fils lui fait écouter Pavarotti alors qu’elle est plongée dans un coma irréversible. Un jour il entend dans le collège où il effectue des travaux d’intérêt général un cours de chant lyrique donné par Sarah, soprano (fabuleuse Judith Chemla), cela déclenche un éveil extraordinaire…

Le prix du public quant à lui était attribué au superbe film d’Ann Sirot et Raphaël Balboni, Une vie démente suivi d’une rencontre passionnée à propos de cette œuvre très littéraire construite autour de la démence sénile qui contamine son entourage. Une mention spéciale récompensait La fracture de Catherine Corsini, inspirée de la crise des Gilets Jaunes.

Du monde entier

Il y avait aussi le documentaire jubilatoire et féministe Delphine et Carole, Insoumuses de Callisto McNulty, et deux films de Claire Simon. Vous ne désirez que moi (sortie le 9 février), récit d’entretiens entre Yann Andrea (Swann Arlaud) et Michèle Manceaux (Emmanuelle Devos) à propos de la relation du jeune homme et écrivain avec Marguerite Duras, la réalisatrice renoue avec la fiction. Il est sans doute dommage que la relation physique et amoureuse prime plutôt que l’écriture, dans ce quasi huis clos feutré. Le fils de l’épicière, le maire, le village et le monde, suit la création d’une plate-forme numérique dédiée aux documentaires du monde entier ainsi que la construction, à Lussas en Ardèche, d’un bâtiment, le « Village documentaire » grâce à Jean-Marie Barbe assisté de toute une équipe et du maire du village, Jean-Paul Roux.

Le festival se refermait par le documentaire La panthère des neiges de Marie Amiguet (sortie le 15 décembre) avec Vincent Munier et Sylvain Tesson dont le livre éponyme nourrit le texte du film. Merveilleusement orchestré entre photographies et caméra, c’est un film tout simplement somptueux.

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2021

Le Festival cinématographique d’Automne de Gardanne s’est tenu du 22 au 31 octobre au cinéma 3Casino

Photographie : Mes frères et moi© David Kosk as – Single Man Productions

Cinéma 3 Casino
11 Cours Forbin
13120 Gardanne
04 42 51 44 93
http://www.cinema-gardanne.com