Nathalie Pernette chorégraphie L'eau douce pour les tout-petits

Coule l’eau douceVu par Zibeline

Nathalie Pernette chorégraphie L'eau douce pour les tout-petits - Zibeline

Qu’elle est douce en effet, cette eau qui coule une demi-heure durant, apportée par Nathalie Pernette sur le plateau du Studio, au Zef ! Tout commence par un rocher, posé sur le plateau où souffle le vent. Il est traversé de courants de lumière bleuâtre ; c’est peut-être un iceberg ? La danseuse qui apparaît a quelque chose de tellurique, depuis ses bas couleur de fumée jusqu’à ses tresses plus claires, comme d’ondoyants rameaux givrés. C’est le camaïeu du permafrost. Quelques flocons de neige s’abattent. Le son amplifié se diversifie : des craquèlements, un ruissellement, des gouttes… une ondée, la pluie, le dégel d’un glacier ? Ses gestes sont au diapason. Cris légers, halètements, grognements, évoquent le ronronnement gourmand d’une très grosse bête. Serait-ce un dragon pris dans la glace ? Oh ! Le rocher est entré en lévitation. La danseuse s’ébat dans un rectangle d’eau, à la grande joie des petits venus avec leur maman. Quand elle s’apaise, telle Ondine, Ophélie ou la Belle au Bois dormant, ils soupirent. Quant au rocher, porté par une magie extraterrestre, son esthétique leur coupe carrément le souffle.

Lorsque tout s’arrête, après les applaudissements, une petite fille glisse dans l’oreille maternelle « c’était magnifique ». Une autre mère s’approche des techniciens et leur dit : « Moi j’ai pensé au réchauffement climatique. Elle essaie de s’adapter, mais ce n’est pas facile. Vous croyez que c’est ça ? » Ce à quoi ils répondent qu’en matière de danse, toutes les interprétations sont bonnes. « L’important, c’est l’émotion. » Voilà qui n’a pas manqué.

GAËLLE CLOAREC
Décembre 2021

L’eau douce, chorégraphie pour tout-petits (à partir de 3 ans), s’est joué le 24 novembre au Zef, Marseille

Photo : L’eau douce (c) Melune