Et l'acier s'envole aussi... Le Théâtre du Maquis invite à une autre rencontre avec Apollinaire, en Avignon

Correspondance littéraire et amoureuse

• 7 juillet 2017⇒30 juillet 2017 •
Et l'acier s'envole aussi... Le Théâtre du Maquis invite à une autre rencontre avec Apollinaire, en Avignon - Zibeline

Cela pourrait être un amour de vacances : il la rencontre dans le train entre Nice et Marseille, ils sympathisent, s’écrivent… Mais il s’agit d’Apollinaire, nous sommes en 1915, c’est la guerre…Il part pour le front tandis que la jeune femme rejoint son poste de professeur de lettres à Oran. La belle correspondance qui suit la rencontre entre Apollinaire et Madeleine Pagès est portée à la scène par l’infatigable troupe du Théâtre du Maquis, à partir d’un choix où les sentiments, l’amour de la poésie et des mots, se mêlent à la grande et terrible histoire de ces années de guerre: Et l’acier s’envole aussi… Madeleine Pagès, jeune, fine, subtile, se laisse séduire (en tout bien tout honneur) par le géant poète. Elle-même lui écrit avec une plume vive, verte parfois, délicate aussi. Puis Apollinaire est blessé, les lettres s’espacent, avant la rupture, lettre déchirée lentement… Apollinaire se marie avec une autre, il meurt en 1918 de la grippe espagnole. Pierre Béziers met intelligemment en scène cette passion aux accents de Cantique des cantiques, vécue de loin, sublimée mais aussi rendue charnelle par les mots dont les amants se grisent. Florence Hautier lit avec une belle justesse ces lettres, suggérant leur puissance onirique, tandis que lui donnent la réplique des chants et la musique, créés et interprétés par Martin Béziers, accompagné magistralement de Samuel Bobin à la batterie. Les images projetées, si l’on exclut les extraits de lettres, doublant le sens, sont-elles vraiment nécessaires, tant la force des mots est suggestive ? La démarche dépasse largement la mise en espace de lectures, et nous livre un vrai moment de théâtre aux spirituelles incandescences.

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2015

Spectacle créé à Puyloubier, salle des Vertus, le 24 octobre 2015, dans le cadre de la tournée CPA.
Il sera repris dans le cadre du Festival d’Avignon Off, à l’Espace Roseau, du 7 au 30 juillet 2017.

Photo © théâtre du Maquis