Carabosse a enflammé le Vieux-Port

Comme une vibrante cathédrale…

Carabosse a enflammé le Vieux-Port - Zibeline

Le Vieux-Port transfiguré pour l’inauguration de la Folle histoire !

Personne n’aurait imaginé traverser le Vieux-Port de Fort à Fort à pied sec, sinon en rêve… Ce rêve est devenu réalité pour plus de 400 000 personnes les 3 et 4 mai grâce à Carabosse qui, loin d’être la méchante fée du conte, est un collectif d’artistes multiples, comédiens, plasticiens aimant jouer avec le feu en déclenchant des rêves ! Sollicités par Karwan, structure initiatrice du projet, ils ont imaginé la construction d’un ponton de 160m, constitué de dalles carrées flottant sur des boudins gonflants. Dès le début de la soirée la foule attendait le départ, pressée de chaque côté du port. À 20h30, les promeneurs empruntaient la passerelle par vagues pour contempler l’étendue marine empourprée par le soleil couchant. Peu à peu des hommes et des femmes en noir ont mis chaque soir le feu à 6000 pots de terre suspendus à des structures métalliques, certaines tournant sur elles-mêmes, d’autres formant un tunnel de flammes sur 300m devant la mairie. Ainsi scénographiés, les 230 000 m2 du port forment une place publique sur laquelle on peut déambuler en valse lente parmi les parfums agréables de la cire. Entre les deux Forts une grue de 35m a élevé peu à peu 5 sphères formant un lustre monumental. Du haut des jardins du Pharo, de l’esplanade de St Victor ou de celle de St Laurent, la vue sur la ville illuminée avec douceur est stupéfiante. Les marseillais, les voisins et les touristes promènent leur plaisir dans le calme, se réchauffent aux braséros cylindriques sur le quai de la Fraternité. Instants magiques de La folle histoire des Arts de la rue qui en est à sa 4e édition grâce à la participation de MPM, de la ville de Marseille et surtout du CG 13 ainsi que, pour cette année capitale, MP 2013 (budget un peu moins de 2,5 Md’€). Aurait-on pu imaginer des propositions artistiques plus consistantes pour cette Capitale qui fait déambuler les foules mais nourrit peu les esprits ? Sans doute. Mais ainsi Marseille retrouve le dialogue avec son port et les Arts de la rue lui ouvrent les portes d’un rêve fraternel.

CHRIS BOURGUE
Mai 2013

Le Vieux-Port entre flammes et flots a eu lieu les 3 et 4 mai sur le Vieux-Port à Marseille

Photo : Entre flammes et flots c Agnes Mellon

À venir :

Moteurs ! le 17 mai Cité des Arts de la Rue

T’as de la chance d’être mon frère ! No Tunes International le 16 mai à Aureille

Dream City les 18 et 19 mai à L’Estaque

Waterlitz Générik Vapeur le 19 mai sur le J4

The color of times déambulation d’ Artonik le 20 mai Bd de Paris

et aussi à Marignane, Lambesc, Charleval, Port-Saint-Louis-du-Rhône et Aureille

Toutes les manifestations sont gratuites

La Folle histoire jusqu’au 20 mai à Marseille (voir Zib’62)

www.follehistoire.fr

www.cg13.fr