Premier album du groupe Nova Troba, autour de Gil Aniorte Paz et Annie Maltiniti

Cometa que brilha

Premier album du groupe Nova Troba, autour de Gil Aniorte Paz et Annie Maltiniti - Zibeline

La culture occitane au temps des troubadours faisait fi des frontières. Les échanges avec le voisinage musulman de l’époque d’Al-Andalus ne sont plus à démontrer. C’est un aspect plus près de nous mais moins connu du grand public, le rayonnement de l’esprit troubadour jusqu’au Brésil via l’influence portugaise, que le groupe Nova Troba a voulu mettre en lumière et en musique. Et d’une manière pertinente et singulière puisqu’il s’agit ici d’un dialogue entre la poésie contemporaine occitane de l’auteur nîmois Robert Lafont (1923-2009) et des vers de la tradition populaire brésilienne appelée quadra, proche des copea d’Espagne. Ces quatrains, à l’origine transmis oralement par des troubadours modernes brésiliens, sont transcrits, imprimés et colportés sur des petits feuillets suspendus à des cordes à linge dans les marchés de nombreux États du sous-continent à partir des années 60. Rassemblés et adaptés au cours d’un voyage outre-Atlantique par la chanteuse et musicienne Annie Maltinti, ils sont interprétés en occitan et portugais sur des compositions de Gil Aniorte Paz, également à la direction artistique. Aux deux voix fondatrices de Nova Troba s’ajoutent le multi-instrumentiste Nicola Marinoni et l’accordéoniste François Escojido. Sans oublier deux invités qui illustrent à la perfection la convergence culturelle du projet : Miquèu Montanaro de Correns (Var) et Rodrigo Samico de l’État du Pernambuco, au Brésil. Une rencontre dans la lignée d’un occitanisme ouvert sur le monde qu’incarnait Lafont. Sur disque, cette troba des deux continents provoque ambiances sonores et esthétiques musicales aussi variées que l’instrumentarium réuni est vaste. Créant un territoire inexploré, parcouru de métissage et d’improvisation.

LUDOVIC TOMAS
Mars 2020

Cometa que brilha Nova Troba

Indalo/Arts et Musiques/EPM

Lire aussi notre article consacré à la création pour Babel Minots du spectacle Les nouveaux troubadours.