Humeur Noire d'Anne-Marie Garat, un essai nécessaire

Colère en couleursLu par Zibeline

Une visite au Musée d’Aquitaine, en 2018, cause à la romancière Anne-Marie Garat une colère sans fin. Elle donne alors lieu à une lettre, puis à une tribune parue dans Le Monde. L’objet de cette indignation : le texte d’un cartel pédagogique, titré « Noirs et gens de couleur à Bordeaux », soutenant timidement qu’« au moins 4000 Noirs et gens de couleur viennent à Bordeaux au XVIIème siècle. ». L’élément de contrainte évacué (les Noirs « viennent », il ne sont pas déportés…) on précise ensuite qu’« il s’agit pour l’essentiel de domestiques suivant leur [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous