Vu par ZibelineLe Quintette à vent de la Philharmonie de Berlin clôt en apothéose la Biennale internationale de Quintette à vent

Cinq Berlinois dans le vent

Le Quintette à vent de la Philharmonie de Berlin clôt en apothéose la Biennale internationale de Quintette à vent - Zibeline

Cinq Berlinois se posent dans un rond de lumière dessiné sur le parquet du magnifique auditorium du Conservatoire Darius Milhaud à Aix. Le 12 janvier, le Quintette à vent du « Philharmoniker » vient clore, en apothéose, la Biennale qu’organise, depuis 20 ans, l’Institut Français des Instruments à Vents : un événement unique au monde (comme le Concours Tomasi) qui participe au rayonnement de Marseille et sa Région ! Ce qu’on entend est la « Rolls » des quintettes (flûte, hautbois, clarinette, cor, basson), aussi bien dans l’Adagio mozartien, joué en prélude avec une harmonie supérieure, que dans l’élégance lumineuse d’une partition de Paul Taffanel. Chaque musicien y trouve son espace de jeu ; chacun se met au service de l’autre ! Les artistes nous font découvrir une pièce contemporaine qui leur est dédiée, mettent en valeur l’écriture subtile du Finnois Kalevi Aho dans son vaste 2e Quintette, avant de donner la plus belle version sans doute jamais jouée des Cinq danses profanes et sacrées d’Henri Tomasi. Les pages virtuoses, colorées, où prime la mélodie, s’emballent au rythme d’un gospel fantasmé, d’un mouvement d’horlogerie, de dynamiques hallucinantes… Un moment rare !

JACQUES FRESCHEL
Janvier 2016

Le Quintette à vent du Philharmoniker s’est produit le 12 janvier au Conservatoire Darius Milhaud, à Aix

Lire aussi : www.journalzibeline.fr/critique/quintettes-rares

Photo : Quintette à vent de la Philharmonie de Berlin (c) Peter Adamik

Conservatoire Darius Milhaud
1 avenue Malherbe
13100 Aix-en-Provence
04 42 38 76 28
www.aixenprovence.fr