Retour sur l'ouverture du Festival CineHorizontes avec un film de Cesc Gay

CineHorizontes, 12e, moteur !Vu par Zibeline

• 8 novembre 2013⇒16 novembre 2013, 8 novembre 2013 •
Retour sur l'ouverture du Festival CineHorizontes avec un film de Cesc Gay - Zibeline

La présidente Jocelyne Faessel l’a affirmé : cette douzième édition de CineHorizontes se place dans le rouge. Rouge de l’affiche, rouge du taureau qui trône dans le hall du cinéma Le Prado. Rouge-sang des émotions que promettent les quelque 30 films de la sélection. Rouge comme l’indicateur de surchauffe dans une crise qui frappe durement l’Espagne et son secteur culturel. C’est devant une salle comble, et un directeur de cinéma ravi, que le festival s’est ouvert le 8 novembre avec un des six longs-métrages en compétition : Una pistola en cada mano de Cesc Gay, en présence de l’un de ses interprètes, le facétieux Javier Cámara. Une comédie tendre et cruelle sur des quadras-quinquas barcelonais, incarnés par la fine fleur des acteurs hispaniques du moment.

Ils grisonnent, bedonnent, se déplument. Ils sont encore beaux, désirants mais ne vont pas bien du tout ! L’un a raté sa vie qu’il partage avec un chat, l’autre à qui tout réussit socialement, larmoie en sortant de chez son psy allemand. Un mari adultère penaud se fait éconduire par son ex qui a tourné la page, un autre, piteux, se fait piéger par une collègue de bureau plutôt futée. Tel, pathétique, confie sans le savoir son infortune à l’amant de sa femme. Tel autre suit pour sauver son couple, les recettes psycho-magiques du guide farfelu de Jodorowski, tel autre encore est devenu impuissant. En cinq saynètes délicieusement dialoguées, le réalisateur catalan écorne avec humour le mythe du mâle macho, un pistolet dans chaque main. Pour affronter l’existence, les femmes en regard y paraissent bien mieux armées. Et c’est une actrice Candela Peña qui, dans ce film d’homme sur les hommes, a obtenu le Goya 2013 du second rôle féminin !

ELISE PADOVANI

Novembre 2013

Le Festival CineHorizontes se poursuit à Marseille jusqu’au 16 novembre
04 91 08 53 78
www.cinehorizontes.com

Photo : Una pistola en cada mano de Cesc Gay © Impossible Films

 

Horizontes del Sur
6-8 rue de Provence
13004 Marseille
04 91 08 53 78
http://www.horizontesdelsur.fr/