Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Marseille mise en scènes de Vincent Thabourey, un beau regard sur le cinéma et la cité phocéenne

Cinéguide

Marseille mise en scènes de Vincent Thabourey, un beau regard sur le cinéma et la cité phocéenne - Zibeline

Aux côtés de Tokyo, Rome, Hong-Kong et Macao, voici que Marseille s’ajoute à la collection Ciné Voyage éditée par Espaces&Signes. Un petit guide de tourisme cinéphilique illustré, qui tient dans la poche et dans lequel on butine librement. On y entre par les index : réalisateurs, lieux, thématiques, cartes. Ou par chapitre. Chronologiquement ou non. C’est Vincent Thabourey, critique à la revue Positif, conférencier, formateur, coordonnateur de Cinémas du Sud, qui s’est chargé de cette « mise en scènes » de la phocéenne cité, liée aux noms de Pagnol, Carpita, Allio, mais où Renoir, Tourneur, Melville et Godard, entre autres, firent aussi quelques escales remarquées. L’auteur part de la conviction que « le feuilleton est le mode de narration » de Marseille et par un inventaire à la Prévert, sans hiérarchie, évoque dans cette « loi des séries » Plus belle la vie comme la saga politique de Comolli et Samson Marseille contre Marseille, Marseille by Netflix comme la filmographie de Robert Guédiguian. Pas facile de rendre compte des rapports des cinéastes à cette cité rebelle qui « ne se donne que de manière syncopée », entre folklore et fantasmes, patrimoine et modernité, noirceur et lumière. Pour le meilleur et le pire. Sans oublier l’effervescence des jeunes réalisateurs, dignes héritiers de Carpita, qui diffusent leurs films à budgets réduits dans des salles alternatives, en marge des systèmes. Avec intelligence et modestie, le défi est relevé. Sept courts chapitres (incluant introduction et épilogue) ouvrent par leurs titres-programmes les pistes de réflexion : A Marseille, la vie est un feuilleton, La ville des commencements, Un voyage intérieur, En chantant, Brigands bien aimés, Les solidarités, Marseille Hollywood. On y retrouve avec plaisir le regard pluriel des cinéastes sur la Ville et celui, plus personnel, de Vincent Thabourey sur le cinéma.

ELISE PADOVANI
Janvier 2017

Marseille mise en scènes
Vincent Thabourey
espaces&Signes, 12 €