Présence(s) de René Char, 25 ans après sa disparition, le poète est toujours vivant

Char d’assautVu par Zibeline

• 11 juillet 2014 •
Présence(s) de René Char, 25 ans après sa disparition, le poète est toujours vivant - Zibeline

En raison d’un mistral persistant, le public venu en nombre assister à la soirée consacrée au poète René Char au MuCEM, a dû se replier dans l’auditorium Germaine Tillion, autre figure héroïque de la Résistance. Sans doute pour le mieux, car la qualité acoustique de la salle a permis de savourer pleinement les lectures données par Jean-Luc Debattice. Il fallait son brio pour restituer avec toute leur verve les poèmes, extraits de lettres et feuillets choisis de l’illustre Islois. La formule retenue par Thierry Fabre, qui entrelaçait ces moments de fiévreuse immersion dans le phrasé du poète, et des tables rondes toutes plus riches les unes que les autres, était particulièrement équilibrée.

On a eu ainsi le plaisir de découvrir un René Char complexe, nuancé, assez éloigné finalement du tableau brossé à grands traits par la légende. Son épouse Marie-Claude Char étant présente, entourée d’une dizaine d’invités ayant connu de près le poète au fil des années, le portrait en creux d’un homme exceptionnel s’est lentement dessiné. «Géant hiératique sans emphase, ni suffisance», pour le philosophe Michel Guérin, «révolté contre sa propre douleur» selon Philippe Castellin, 25 ans après sa mort, René Char habite toujours avec force les gens qui l’ont aimé. Barbara Cassin l’a découvert en hypokhâgne, elle est venue directement jusqu’à l’Isle sur la Sorgue pour tenter de faire sa connaissance, persuadée qu’elle reconnaîtrait au premier coup d’oeil la maison d’un tel écrivain…

Cette soirée était aussi l’occasion de replacer précisément dans son contexte historique René Char le résistant, sous le pseudonyme de Capitaine Alexandre. Selon Jérôme Prieur qui lui a consacré un film, et l’historien Jean-Marie Guillon, le poète s’est opposé d’emblée au régime de Vichy, et fut l’un des rares intellectuels de l’époque à s’être impliqué physiquement dans la lutte contre l’ennemi.

GAËLLE CLOAREC
Juillet 2014

La soirée Présence(s) de René Char a eu lieu le 11 juillet, dans le cadre des Intensités de l’été au MuCEM.

Ecouter ici la chronique d’Alain Paire consacrée à René Char sur la WebradioZibeline.

Photo : ©-G.-Cloarec

Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org