Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Jeanne et la chambre à airs, comédie musicale pour voix lyriques (et jeune public)

Chantons sur le lit

Jeanne et la chambre à airs, comédie musicale pour voix lyriques (et jeune public) - Zibeline

Jeanne et la chambre à airs est une « comédie musicale pour voix lyriques », conçue pour le jeune public, programmée par le théâtre Massalia dans le cadre du premier festival Tous en sons !. Disons-le d’emblée : c’est une réussite. L’histoire est certes un peu délayée, mais derrière son prétexte -une fillette freine des quatre fers à la perspective de déménager- se dessine une vraie profondeur. Sur l’impermanence des choses, de bien grands philosophes ont écrit des pages de sagesse, mais à quelque échelle que ce soit, il n’est jamais inutile de sonder les questionnements existentiels. Surtout si, comme l’équipe de L’Artifice, on est capable de le faire en maniant l’humour, et la beauté émouvante des voix humaines.

Le metteur en scène Christian Duchange a déjà dirigé plusieurs opéras : il se met là à la portée d’enfants à partir de 8 ans, dont c’est parfois le premier contact avec l’art lyrique. Les chansons interprétées par Lise Viricel (Jeanne), Dorothée Lorthiois et Christophe Crapez (les parents), Valentine Martinez et Jean-Christophe Brizard (les déménageurs), sont intelligibles et intelligentes, émouvantes et drôles. Si la petite fille est à ce point réticente au déménagement, c’est qu’elle a de bonnes raisons. Son ami Jordan, qui lui-même a quitté le quartier, ne lui a jamais écrit alors qu’il avait promis de le faire. Et puis elle a récemment perdu sa grand-mère, alors les adieux à son cadre familier, c’est vraiment trop dur. Elle se cache sous le lit, construit une forteresse de jouets, déploie une considérable force d’inertie. Pour accepter de quitter sa chambre, « sa cabane, sa grotte, son igloo, sa hutte zoulou », il va lui falloir réaliser que rien ne sert de s’accrocher aux draps. Comme le lui chante un oiseau futé pour la propulser dans l’aventure de la vie : « Lance-toi, ouvre tes ailes ! Tu referas ton nid comme nous le faisons, à chaque migration ».

GAËLLE CLOAREC
Mars 2019

Jeanne et la chambre à airs a été donné les 22 & 23 mars au Théâtre Massalia, Marseille, dans le cadre du festival Tous en sons !

Photo : @ Antonin Sumner


Théâtre Massalia
41 Rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 70
http://www.theatremassalia.com/