Vu par Zibeline

"Fortissimo !", le programme scènes lyriques de l'Opéra de Marseille destiné aux jeunes de 18 à 28 ans

Chantez jeunesse !

Ce 15 novembre, le parvis de l’Opéra de Marseille est foulé par un public inhabituel. Réunis en petits groupes, les jeunes spectateurs se félicitent de leur choix de chemise, de leur nombre, houspillent les retardataires et admirent les lustres. Fortissimo !, programme destiné aux jeunes de 18 à 28 ans, ouvre déjà ses portes à ce public souvent absent des scènes lyriques via sa politique tarifaire*. Il pousse l’idée plus loin avec ce premier concert destiné à ce seul public, au prix unique de 9 euros.

Ce programme s’articule autour d’une thématique large -la nature- en collaboration avec le Mucem, mais aussi le Parc national des Calanques, l’association étudiante Courant d’art et la Cité de la Musique de Marseille, dont les stands installés dans le foyer informent les spectateurs sur les bons plans à venir.

Peu habitués des usages, les jeunes spectateurs, d’horizons divers, bavardent un peu entre les morceaux, voire pendant, quand ils reconnaissent, après une brève introduction, les mélodies célébrissimes de la « Barcarolle » d’Hoffmann ou du « Duo des fleurs » de Delibes, joliment interprétés par Amélie Robbins et Valentine Lemercier.

Ils se montrent particulièrement réceptifs aux pièces orchestrales -si « Le Beau Danube bleu » enthousiasme poliment, la « Valse des fleurs » de Tchaïkovski et l’Ouverture du Hollandais volant récoltent tous les suffrages. Il faut dire que l’orchestre est dirigé avec une précision et plaisir tangibles par le décidément irréprochable Victorien Vanoosten, qui ne cache pas ce soir-là sa jeunesse et arbore fièrement des chaussures de sport fleuries. Réceptive quand on décortique pour elle les motifs à l’œuvre chez Wagner, l’audience se perd un peu sur les anecdotes et autres détails historiques. Elle demeure sensible à l’humour qui se dégage de l’Air du toréador, scandé avec un plaisir communicatif par Philippe Ermelier, ou encore du délicieux et minaudier « Duo des chats » de Rossini -bref, au plaisir de l’interprète et non à sa performance. Le concert se conclut sur une standing ovation. Pari tenu !

SUZANNE CANESSA
Novembre 2018

*10 euros la place, toutes catégories confondues, à partir d’un mois avant la représentation

Fortissimo s’est déroulé le 15 novembre à l’Opéra de Marseille

Photo : Orchestre philharmonique de Marseille © VDM


Opéra de Marseille
2 Rue Molière
13001 Marseille
04 91 55 11 10
http://opera.marseille.fr/