Vu par Zibeline

Le Baron de M., nouvelle œuvre de Raoul Lay à l’Odéon

Chanter le genre !

Le Baron de M., nouvelle œuvre de Raoul Lay à l’Odéon - Zibeline

Fort d’un parcours créatif entamé il y a plus de vingt ans, enrichi de rencontres avec les arts de la scène, du théâtre, de la danse et du cirque, l’ensemble Télémaque proposait en février, à l’Odéon à Marseille, un nouvel opus dont il a le secret. Étrange objet que cet opéra bouffe intitulé Le Baron de M. ! Sa musique et son livret (collaboration avec Charles Eric Petit) ont été conçus par le directeur artistique de la compagnie musicale, Raoul Lay. Son propos s’inspire du récit des aventures rocambolesques du Baron de Münchhausen imaginé par R. E. Raspe au XVIIIe siècle, comme pour Le Chevalier déconcertant, spectacle présenté dans les éditions précédentes du festival Grandes Musiques pour Petites Oreilles.

La salle est pleine de petits et grands qui s’immergent dans l’atmosphère fantastique et délirante du conte. On joue avec les mots en vue de proposer à tous différents niveaux de lecture ; on joue avec les notes pour créer des décors sonores propres aux lieux traversés par les héros : la Vienne impériale, le palais du Pacha d’Istanbul et son sérail, un champ de bataille et ses canonnades, la lune accueillante, le ventre d’une baleine en guise de prison… On voyage avec cette musique enluminée d’accordéon, de piano et percussions, contemporaine sans en avoir l’air, au fil des dialogues chantés par Brigitte Peyré (soprano) et Alexandre Dubois (baryton), de l’errance de la flûte, du hautbois, de la clarinette et de la trompette intégrés à la scénographie (Marie Hervé) et la mise en scène (Louise Moaty et Florence Beillacou). On s’envole avec les comédien.ne.s Agnès Audiffren et Thibaut Mullot qui se disputent l’identité de ce.tte Baron.ne-là, homme ou/et femme, hermaphrodite, tantôt séduisant la maîtresse de l’empereur d’Autriche ou incarnant la favorite du harem du Pacha… Du coup, insensiblement, c’est la question contemporaine de l’identité sexuelle que l’on aborde et que les enfants appréhendent au delà des tabous, grâce à la magie du conte. Que d’ambitions pour un spectacle en apparence simple d’accès ! Que de matières sonores nouvelles, de questions nécessaires s’imposant aux oreilles et à l’esprit des petits… mais pas qu’eux !

JACQUES FRESCHEL
Mars 2018

Le Baron de M. a été créé les 9 et 10 février au Théâtre de l’Odéon à Marseille

Photographie : Le Baron de M, Odeon de Marseille © Pierre Gondard


L’Odéon
162 La Canebière
13001 Marseille
04 96 12 52 70
http://culture.marseille.fr/lieux-culturels/odeon