Vu par Zibeline

Naive New Beaters au Cargo de Nuit

Chaloupe au Cargo

 Naive New Beaters au Cargo de Nuit  - Zibeline

Ça chaloupait au Cargo de Nuit arlésien, comme le prévoyait le charismatique David Boring avec sa phrase fétiche… Un concert en tournée  à l’occasion de la sortie de  La Onda,  deuxième opus discographique de son trio les  Naive New Beaters. Martin Luther BB King répondait  avec des riffs simples, efficaces, ravageurs et variés  aux basses gonflées force 10 méchamment  entretenues par Eurobélix  sur sa console séquenceur.  De quoi ouvrir une passe royale au chanteur américain qui surfait sur ces embruns cycliques.  Avis de grand frais ! Cela dit, Boring avec son timbre nasal inimitable dont il sait, avec l’amplification, jouer  à la perfection, contrôle tout cela à la barre de son trio : Il négocie avec  brio les coups de vent générés par ses compères et apporte une touche suave pour faire voguer sa chaloupe sur une mer agitée qui se calme  progressivement, pour accoster vers un idéal Californien symbolisé par les quatre palmiers gonflables en arrière plan. Pour y parvenir, l’équipage de NNBS  jongle avec les influences rap (D.B)-électro (Eurobélix)-pop-rock (mlbbk)  et parvient même à distiller une touche de mélancolie parmi des moments de francs délires avec des chorégraphies extravagantes (Bang Bang ... ) sur des mots que l’on interprète à défaut de tout comprendre, grâce à la magie du groove et de l’énergie musicale libérée. Indice de confiance ? 5/5.

PIERRE ALAIN HOYET

Novembre 2012

 

Le concert de Naive New Beaters au Cargo de Nuit , Arles, le 23 novembre