Les suppliantesau Gymnase

Ceux qui aimentVu par Zibeline

Les suppliantesau Gymnase - Zibeline

Il est rare que l’on offre aux amateurs, épris de théâtre, un tel outil de création : du temps passé avec des professionnels, Jean-Pierre Vincent en metteur en scène, des assistantes, des costumes et un décor, un accueil et une communication de pros, et le plateau du Gymnase, pour quatre représentations. Il est certain que l’aventure de ces Suppliantes restera gravée pour toujours dans la mémoire de ces quarante Marseillais et que l’on peut juger ce spectacle à l’aune des productions professionnelles ! Bien sûr certains des comédiens parlent faux, n’ont pas les physiques ou les voix des rôles, mais quel travail ! Comme ils ont appris à se déplacer ensemble, à se partager le texte, à s’écouter ! Et quel plaisir, quelle émotion de les voir donner ainsi, gratuitement, tant de leur temps, de leur être… Le texte d’Eschyle est pourtant obscur et difficile et, s’il parle d’exil, de violence faite aux femmes et de droit d’asile, thèmes sensibles aujourd’hui, il reste dans cette traduction difficile à comprendre, inapte à captiver, et presque impossible à dire. Ce qui n’empêche pas Jean-Pierre Vincent de confier les tirades les plus ardues aux moins expérimentés de ces amateurs. Pari osé, frustrant sans doute pour ceux qui ont plus fréquemment arpenté les scènes, mais qui laisse apparaître le fondement même du projet : cette fragilité, ces maladresses sont justement ce qui touche chez ces acteurs réunis, parce que l’humain est véritablement en jeu, visible par tous dans ce don désintéressé, ce pari risqué qu’il prend à apparaître. Cette humanité d’un peuple avide de théâtre, simplement.

AGNÈS FRESCHEL
Juin 2013

Photo : Les-suppliantes-c-Raphael-Arnaud

Les suppliantes est joué jusqu’au 13 juin au Gymnase, Marseille

Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/