Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Le théâtre sans vanité avec L'après-midi de Monsieur Andesmas

Cet été-là…

• 18 mars 2014⇒22 mars 2014 •
Le théâtre sans vanité avec L'après-midi de Monsieur Andesmas  - Zibeline

Il n’y a peut-être que Duras pour savoir avec tant de doigté nouer le proche et le lointain, le flottant et le plombant, le plein et le délié et ça s’appelle l’écriture… Tout à plat sur la page, espace d’une scène sans hauteur ni distance, trois rangs de sièges pour la salle, deux bancs et le fauteuil de Monsieur Andesmas car c’est son après-midi : l’adaptation de Danielle Bré et l’intimité de la Friche du Panier offrent un joli (?) moment de distribution des mots qui est aussi une petite leçon de théâtre sans vanité… Musique lointaine, cris d’oiseaux, cigales forcément, peut-être le Var nous dit le maître du jeu -narrateur- assistant à la mise en scène Mathieu Cipriani. Un vieil homme -pas le roi Lear ou alors en tout petit-, Maurice Vinçon en personne, attend l’entrepreneur chargé du chantier de la maison acquise pour sa fille Valérie ; ni l’un ni l’autre ne sera jamais là et on parlera d’eux tout le temps… ils valsent sans doute ensemble, chez Duras c’est comme ça ! le récit fait acte ; être présente c’est le rôle de l’épouse et Peggy Péneau, un pied devant l’autre, dans la banalité d’un corps d’actrice à minima, partage la douleur diffuse de la perte et de la destruction, de l’amour quoi ! Que se passe-t-il pour que la banalité d’un «tant de blondeur !» émeuve ? Tout est pesé, mesuré et entre psychique et cosmique les comédiens circulent bien ; ils savent que le texte nomme «gouffre» un minuscule glissement de terrain, et «désastre» une forme minime de terrassement petit-bourgeois ; et ils jouent du côté du secret avec la lenteur nécessaire à la cristallisation de l’attention et à la remontée des sentiments ; théâtre de chambre, sonate en trio où se répondent toutes les voix…

MARIE JO DHO
Mars 2014

L‘après-midi de Monsieur Andesmas a été présenté au Théâtre de Lenche, Marseille, du 18 au 22 mars

Photo : L’après-midi de Monsieur Andesmas c Claude Bré


Théâtre de Lenche
4 Place de Lenche
13002 Marseille
04 91 91 52 22
http://www.theatredelenche.info/