Afropéennes joué au Sémaphore

Ce que nous sommesVu par Zibeline

• 8 novembre 2013 •
Afropéennes joué au Sémaphore - Zibeline

Qu’est-ce que c’est que d’être une femme noire en France aujourd’hui ? qu’est-ce qu’être un noir Français ? En adaptant deux des ouvrages de Léonora Miano (qui vient d’obtenir le Prix Femina pour La Saison de l’ombre, Grasset), Femme in a City (seconde partie de l’ouvrage Écrits pour la parole, l’Arche) et Blues pour Elise (Pocket), Eva Doumbia met en scène un groupe de femmes, des Afropéennes qui se retrouvent une fois par mois dans un restaurant, le Waliblues, lieu de toutes les mises au point. Derrière des propos complètement anodins et futiles, qui englobent la coiffure, les vêtements, les déceptions amoureuses, le boulot, se nichent des questionnements politiques qui replacent l’afropéenne dans un contexte historique qui continue à la définir aux yeux des blancs : la femme noire française ne peut être que descendante de colonisés ou de déportés. Ce handicap historique elles le vivent au quotidien, invoquant le destin de leurs pères aux «chéloïdes courant le long des cœurs» (cicatrices), les stéréotypes depuis trop longtemps intégrés comme des vérités, en se réappropriant aussi, légitimement !, la Marseillaise et le drapeau Français sur fond de musique soul… Eva Doumbia mixe les disciplines, entremêlant les parties parlées, chantées et dansées à la cuisine, faite sur le plateau. Comme une prise de conscience qui ferait des goûts qui se transportent la métaphore d’une France qui se transforme. Reste que ce spectacle-là éclaire d’une dimension humaine et bien réelle le débat actuel français sur un racisme toujours très présent dans une nation qui «se fantasme blanche, mais ne l’est pas» nous dit Eva Doumbia.

DOMINIQUE MARÇON
Novembre 2013

Afropéennes a été joué au Sémaphore, à Port-de-Bouc, le 8 novembre

Photo : Afropéennes-c-P.-Fabre

Théâtre le Sémaphore
Centre Culturel
rue Turenne
13110 Port-de-Bouc
04 42 06 39 09
www.theatre-semaphore