Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Calamity Cabaret au Bois de l’Aune : du freaks et du forain

Cabaret foutraque

Vérifier les jours off sur la période
Calamity Cabaret au Bois de l’Aune : du freaks et du forain - Zibeline

« Le propre de la subtilité, c’est de n’être pas facile à détecter » ; « le concours de gros ventres est terminé »… Accrochés au sol et sur les murs, ces cartels énigmatiques et rieurs accueillaient le public du Bois de l’Aune ce soir-là. L’impatience était de taille pour cette représentation affichant complet, car Camille Boitel avait marqué les esprits avec l’inoubliable Homme de Hus, son premier spectacle créé en 2005, et repris en 2017. Toutes les obsessions de l’artiste y étaient déjà : un goût pour l’inachevé, l’accident, l’aléatoire ; un don pour les belles images, souvent bricolées à base de petits riens ; une volonté de secouer les codes de la salle, en investissant gradins comme gril surplombant la scène ; un talent inné pour le burlesque et les instants suspendus, parfois jusqu’au gênant… En germe depuis longtemps, ce Calamity cabaret s’inscrit dans les nouvelles recherches de la compagnie, tendant à instaurer une « tentative de vie commune avec le spectateur ». Il se décline en deux temps : Dedans, joué au plus près d’une quinzaine de spectateurs ; suivi de Dehors, où ces derniers campent un faux public, attablé sur scène auprès des artistes. En vogue ces derniers temps, la formule cabaret a cette féconde capacité à juxtaposer des propositions hétéroclites, dans un esprit freaks et forain. Elle sied à Camille Boitel et ses acolytes, parmi lesquels l’impassible Pascal Le Corre, symbolisant le clown blanc souvent malmené. Des tours de chant qui déraillent, la célébration de l’empêchement, un joyeux bordel dans la salle… Cette générosité non feinte, très borderline, en séduit certains, et inévitablement en agace d’autres, rebutés par l’affichage d’une certaine nonchalance qui frise parfois la vacuité. Le processus est en cours, gageons qu’il s’affinera avec le temps, au-delà de ce coup d’essai.

JULIE BORDENAVE
Janvier 2019

Calamity Cabaret jouait du 17 au 19 janvier au Bois de l’Aune, Aix-en-Provence

Photo : Calamity Cabaret © Camille Bernard


Salle du Bois de l’Aune
1 Place Victor Schoelcher
13090 Aix-en-Provence
04 88 71 74 80
boisdelaune.fr