Vu par Zibeline

Retour sur La violence des riches, adaptation des travaux de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot

Brutalité capitaliste

Retour sur La violence des riches, adaptation des travaux de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot - Zibeline

Avec La violence des riches, pièce adaptée des travaux des sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, la Cie Vaguement Compétitifs démontre la brutalité exercée par la classe dominante. Fraude fiscale, entre-soi, renversement idéologique et retournement linguistique : l’étendue de leurs armes n’est plus seulement économique, elle est aussi symbolique, sociale et politique. Documenté, le spectacle est conçu autour d’exemples issus du réel et l’alternance des points de vue -artistes s’interrogeant, sociologues analysant et riches s’organisant- permet de mesurer les multiples facettes du sujet. Les trois acteurs font évoluer leur jeu de la bouffonnerie au sérieux avec habileté. En perpétuel mouvement, le trio et le décor, constitué de bureaux et de cordes, donnent un dynamisme virevoltant à la pièce. Ce spectacle est dans la digne tradition de l’éducation populaire, où tout en s’informant le spectateur s’indigne autant qu’il sourit. Le travail des sociologues intéresse le monde des arts qui s’en empare de plus en plus. Serait-ce pour pallier le manque de relais dans les médias, détenus par des industriels, et de la part de nos élus, eux-mêmes issus de la classe dominante ?

FAUSTINE AUPAIX
Juillet 2017

La violence des riches au Théâtre des Carmes, à Avignon à 10h, jusqu’au 29 juillet (relâche les lundis)

Photo : La Violence des riches © NAM.ART! Photography


Théâtre des Carmes
6 place des Carmes
84000 Avignon
04 90 82 20 47
http://www.theatredescarmes.com