Madame, un documentaire bouleversant de Stéphane Riethauser, en salles le 18 mars

Boy meets girlVu par Zibeline

Madame, un documentaire bouleversant de Stéphane Riethauser, en salles le 18 mars - Zibeline

Depuis sa première projection en avril 2019, en Suisse, le documentaire de Stéphane Riethauser rencontre une forte adhésion dans les festivals. Il faut dire qu’il traite de front, et avec une justesse imparable, un double sujet particulièrement délicat : celui, tout d’abord, du coming-out de son réalisateur dans les années 1990 ; et celui, en parallèle, de la masculinité toxique dont il se révèle à la fois la victime et le perpétuateur. Les deux sujets sont intimement liés, et convoqués par le personnage de Caroline, la grand-mère du réalisateur, décédée en 2004 à l’âge avancé de 95 ans. Car c’est bien le lien, unique, qui rapproche le jeune Stéphane de cette grand-mère au fort tempérament et au parcours peu commun, qui est au cœur de ce très beau premier long-métrage. La tendresse que son souvenir convoque, et l’empathie que Stéphane nourrit pour ses blessures -son mariage forcé, sa solitude- apparaît comme le catalyseur nécessaire à sa libération. Si bien que le documentaire se révèle une réussite totale sur les deux fronts. Le récit pourtant commun de la révélation de son homosexualité, à lui-même comme à ses proches, est évidemment bouleversant. Et le discours élaboré en creux sur les identités de genre, plus rare, plus délicat, se révèle tout aussi percutant. Le regard sans concession que jette Stéphane Riethauser sur son adolescence, sur sa propre haine des femmes et, somme toute, de lui-même, y est pour beaucoup. On en trouve les fondements dans les abondantes archives familiales qui servent de toile de fond au film : celles-ci sont composées des nombreux rushes du père de Stéphane, aux ambitions de cinéaste contrariées. On reconnaît ainsi sans peine, dans les lieux communs homophobes, sexistes et proto-fascistes du journal intime du jeune Stéphane, et de ses réalisations « maison », les éléments de langage d’une certaine droite, voire d’une extrême-droite française. À méditer…

SUZANNE CANESSA
Mars 2020

Madame, de Stéphane Riethauser

Sortie le 18 mars

Photo © OutplayFilms