Festival de Chaillol 2015 : récit d'une fabuleuse « Balade musicale » sur les hauteurs d'Ancelle !

Bouffées d’air et de sons !Vu par Zibeline

• 18 juillet 2015⇒12 août 2015, 2 août 2015 •
Festival de Chaillol 2015 : récit d'une fabuleuse « Balade musicale » sur les hauteurs d'Ancelle ! - Zibeline

On s’était donné rendez-vous au Col de Moissière, juste au-dessus du village d’Ancelle… et c’est près de 250 randonneurs qui se sont présentés au départ du sentier, dans la brume persistante du matin du 2 août ! Des curieux venus de partout ou des fidèles aux « Balades musicales » du Festival de Chaillol, prêts à découvrir le site naturel, à entendre les propositions imaginées par les musiciens associés à l’aventure (conception et coordination artistique : Hervé Cortot, Christophe Galleron). Ce sont quatre groupes, emmenés par leur guide-conteur, qui feront l’ascension serpentine vers St-Philippe, exceptionnel promontoire situé à 1700 mètres d’altitude, débouchant d’un chemin de crête et offrant un panoramique à 360 degrés sur les vallées et monts alentour, de Gap à Serre-Ponçon jusqu’aux Écrins…

Balade musicale - Chaillol M-A. Baillon 2Minutes magiques au sommet ! Alors qu’à l’image d’un fameux tableau de Kaspar Friedrich, une « mer de nuages » se dissipe, que le soleil l’emporte peu à peu sur l’embrun, le souffle d’une flûte (Claire Marzullo) résonne dans notre dos : les notes de Syrinx de Debussy s’envolent, imitant le zéphyr qui file par delà la crête, de l’ubac à l’adret…

Balade musicale - Chaillol M-A. Baillon 4On voudrait fixer l’instant, un temps qui s’écoule aux doux Froissements d’ailes extraits d’un opus de Michaël Levinas, au rythme d’un Rigaudon perdu, gratté à deux violons (Mana Serrano & Perrine Bourel) sur les ruines fantomatiques de Balade musicale - Chaillol M-A. Baillon 5Faudon, village ancestral jadis haut-perché, ou d’une mezzo solitaire (Caroline Gesret) lançant une incantation sacrée signée François-Bernard Mâche tout autour d’un rocher légendaire…Balade musicale - Chaillol M-A. Baillon 6

D’un cirque naturel surgit une mélopée, mise en boucle, et sur laquelle divague une clarinette alto amplifiée (Christophe Charlemagne)… Au sortir d’un bois, à fleur d’un d’un lac aux eaux dormantes, c’est une fine palette de percussions (Claudio Bettinelli) qui illustre la fabuleuse histoire des « Grands corbeaux », ces « Sentinelles du vent » qu’on a suivi, trois heures durant, au fil d’une boucle de près de cinq kilomètres.
Une bouffée d’air et de sons à priser absolument ! Rendez-vous l’an prochain ?

JACQUES FRESCHEL
Août 2015

Photos : M-A. Baillon

Festival de Chaillol, jusqu’au 12 août (voir www.journalzibeline.fr/programme/round-around-chaillol)
Programme complet sur www.festivaldechaillol.com