Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Entre tradition et modernité, apothéose à l’Opéra de Toulon

Bonne pioche

  Entre tradition et modernité, apothéose à l’Opéra de Toulon - Zibeline

Déjà invité par le passé à se produire sur la scène de l’Opéra de Toulon, Jurjen Hempel est revenu diriger la phalange de la maison avec cette fois le statut de futur nouveau directeur musical dès la saison prochaine, suite au départ de son prédécesseur Giuliano Carella. Pour sa première prestation dans ce rôle, le maestro s’est offert un programme mêlant habilement tradition et modernité aux côtés de solistes de haut vol. Galvanisés par sa prestance, les musiciens de l’orchestre symphonique ont livré une interprétation remarquable au cours de laquelle chaque pupitre a eu l’occasion de briller. Dans Tallahatchie Concerto pour saxophone alto et orchestre à cordes de Jacob ter Veldhuis, la saxophoniste hollandaise Femke Ijlstra a envoûté l’auditoire par une présence sonore impressionnante où elle transcendait l’étrangeté de l’œuvre de son compatriote, à mi-chemin entre la néo-tonalité minimaliste et un esprit pop-rock flirtant avec le jazz. Le Concerto pour violon en ré mineur, op.47 a mis à l’honneur son compositeur Jean Sibelius et la science de son écriture très bien mise en relief, mais également son interprète soliste Chad Hoopes, violoniste américain au son d’une rare beauté grâce à un jeu d’archet redoutable de finesse. Dans l’adagio di molto central, les notes graves et chaleureuses de son Stradivarius sonnant presque comme un alto étaient littéralement portées par l’orchestre qui l’accompagnait en confiance sous la direction attentive et précise du chef. La deuxième partie était consacrée à l’incontournable Symphonie n°5 en ut mineur, op.67 de Beethoven. Rarement sa musique aura aussi bien résonné dans le parterre et les balcons de l’édifice, tant son interprétation fut magistrale et à la hauteur du monument : phrasés, attaques, justesse sans vibrato excessif et intensités étaient au rendez-vous pour souligner avec rigueur cette composition imposante. Un sans faute.

ÉMILIEN MOREAU
Avril 2018

Le concert Apothéose a été donné le 16 mars à l’Opéra de Toulon

Photographie : Femke Ijlstra © X DR


Opéra de Toulon
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
04 94 92 70 78
04 94 93 03 76
www.operadetoulon.fr