Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur La France contre les robots et autres textes, ou Bernanos remis au goût du jour à Châteauvallon

Bernanos aujourd’hui, quelle résonance ?

Retour sur La France contre les robots et autres textes, ou Bernanos remis au goût du jour à Châteauvallon - Zibeline

Gilles Bernanos et Jean-Baptiste Sastre s’essayent avec succès à faire théâtre de morceaux choisis dans l’œuvre littéraire de l’écrivain « catholique fulminant » Georges Bernanos. Ils n’ont pas choisi ses pièces de théâtre (Journal d’un curé de campagne, Dialogues des carmélites, L’Imposture), mais des extraits de ses romans, Grands cimetières sous la lune, Liberté, pour quoi faire ?, Scandale de la vérité, Révolte de l’esprit et France contre les robots, dont on saisit soudainement la contemporanéité.

Mis en voix par Jean-Baptiste Sastre, parfois hésitant ou butant sur un mot, à la fragilité touchante, ils sont simplement ponctués de parenthèses musicales et d’enregistrements. Excepté les lumières de Dominique Borrini, tout autre décorum aurait été superflu pour laisser notre esprit absorber un peu de sa fureur contre « la civilisation capitaliste qui engendre des monstres », « la cupidité déchaînée, la spéculation et la corruption », le progrès qui n’est plus dans l’homme mais dans la technique.

La langue de Georges Bernanos est âpre, ses combats multiples, son ton tantôt professoral, tantôt politique, tantôt clérical : le comédien louvoie entre la chaire, la tribune et le confessionnal selon que l’écrivain évoque l’amour, la justice, l’espérance, appelle à la révolte la jeunesse française d’après-guerre, parle de la patrie comme « d’un être moral ».

À l’heure des grand-messes politico-médiatiques, le comité de spectateurs redécouvre un auteur mystique, membre de l’Action Française (lire ici l’enquête de Zibeline sur l’Action Française), qui fut antidreyfusard et prit parti pour Franco avant de faire marche arrière. Étrange parcours d’un homme au discours parfois prophétique. Car aujourd’hui, sa vision du monde vilipendé et des peuples sacrifiés par milliers résonne étrangement, ainsi que son appel à une conscience citoyenne et sa prémonition de l’émergence d’un armement capable de détruire la planète en quelques secondes…

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Décembre 2017

La France contre les robots (et autres textes) a été joué les 28 et 29 novembre à Châteauvallon-scène nationale, Ollioules

Photo : Georges Bernanos © X D R


Châteauvallon – Scène nationale
795, chemin de Châteauvallon
BP 118
83192 Ollioules cedex
04 94 22 02 02
www.chateauvallon.com