Quelques films de la Berlinale 2020

Berlin parle d’AmourS…Vu par Zibeline

On nous annonçait une 70e Berlinale noire sous la nouvelle direction bicéphale et paritaire de Carlo Chatrian et Mariette Rissenbeek. Or, si le sujet n’exclut ni la violence du monde ni les ombres des âmes, l’amour fut aussi au cœur de cette sélection. En noir et blanc, urbain et mélancolique, dans le sillon de la Nouvelle Vague sans cesse (trop) creusé par Philippe Garrel avec Le Sel des larmes. Portrait en creux d’une génération qui perd ses pères - ceux qui savaient rêver devant les étoiles - et ne se sent [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous