Retour sur la manifestation littéraire Automnes en librairies qui a eu lieu du 12 au 14 novembre, à Marseille

Bel automne… malgré toutLu par Zibeline

• 12 novembre 2015⇒14 novembre 2015 •
Retour sur la manifestation littéraire Automnes en librairies qui a eu lieu du 12 au 14 novembre, à Marseille - Zibeline

Marseille, samedi 14 novembre. Ce devait être le temps fort d’Automnes en librairies, la manifestation littéraire préparée par les libraires indépendants de Marseille et de la région. C’était aussi le jour d’après. Alors il y a eu des absents, la romancière Maylis de Kerangal, l’illustrateur Victor Hussenot ; des annulations aussi. Mais la plupart des rencontres ont eu lieu, dans un climat de résistance à l’horreur. Avec la volonté d’élever les mots, les livres et l’art comme autant des barrages contre la barbarie.
Christian Bobin l’a affirmé, il ne faut pas avoir peur et ne céder sur rien, avant de lire des extraits de Baltiques de Tomas Tranströmer (NRF Poésie/Gallimard) en écho aux tragiques événements de la veille. Un public d’inconditionnels était venu en foule rencontrer cet écrivain qui a choisi de vivre «dans l’éloignement du monde» et tisse une œuvre singulière, poétique, réfractaire à l’économique et au machinal. Invité pour présenter Noireclaire (récemment paru aux éditions Gallimard) ainsi que La prière silencieuse (un livre de photographies de Frédéric Dupont dont on lui a confié le texte), l’écrivain a évoqué les thèmes qui lui sont chers, l’amour, la mort, l’écriture, le silence… De nombreux extraits de ses œuvres ont émaillé cette rencontre forte avec un homme qui cherche par la poésie, «la fleur de sel du langage», à «maintenir la tension du secret dans la parole». C’est un tout autre univers qu’explore Didier Da Silva dans Louange et épuisement d’Un jour sans fin (éditions Hélium, coll. Constellation), variation comique et répétitive sur un film dont le principe même est la répétition. Lecture d’extraits, visionnage des séquences filmées correspondantes, l’écrivain a proposé une sorte de conférence décalée plutôt amusante. Enfin, les auteurs, Marie Neuser, Didier Castino, Fabrice Loi… étaient invités à rejoindre La Réserve à Bulles où les attendait un pianocktail littéraire, inspiré de celui de Boris Vian et rendu possible par les ressources technologiques et logicielles d’aujourd’hui. Raphaël France-Kullmann et Valentine Goby lisaient, Anne Guidi jouait (Bach, Gershwin, Ravel…) ; à la fin, un cocktail se déversait, qu’on pouvait déguster dans des pipettes de verre. Un final festif réussi, dans une ambiance littéraire et musicale de grande qualité.

FRED ROBERT
Novembre 2015

Automnes en librairies, organisé par Libraires à Marseille et Libraires du Sud, associations des libraires indépendants de Marseille et de la région PACA, a eu lieu du 12 au 14 novembre

Photo : Valentine Goby © Fred Robert