Retours sur le Off d’Avignon

Avignon, année zéroVu par Zibeline

• 27 juillet 2021⇒1 août 2021 •
Retours sur le Off d’Avignon - Zibeline

Très attendue après le raté de 2020, la sélection Off de 2021 offre de belles bouffées visionnaires

Coupable(s)

Paru en 2003 chez Julliard, le roman de Jean Teulé – Les Lois de la gravité – avait marqué déjà fait l’objet d’une adaptation théâtrale par Marc Brunet en 2010. Jusqu’à sa transposition par Jean-Paul Lilienfeld en 2013 au cinéma avec Sophie Marceau et Miou-Miou dans les rôles principaux. C’est ce texte-là qui nous parvient sur la scène du Théâtre du Balcon, porté par deux comédiennes ayant fait leurs armes aussi bien sur scène qu’à l’écran, grand comme petit. Anne Richard, ex-La Juge est une femme, prend un malin plaisir à se glisser dans la peau d’une flic vacharde, peu encline à suivre les protocoles et sujette à des colères impayables. Face à elle, Gaëlle Billaut-Danno joue sur un autre registre. Habituée de Lilienfeld, puisqu’elle s’imposait l’an dernier dans une adaptation scénique de La Journée de la Jupe, l’actrice parcourt avec dextérité l’éventail de sentiments contradictoires et changeants que son rôle, difficile, exige. Si ni le texte, ni les choix de mise en scène de Frédéric Fage n’évitent quelques facilités, il faut dire qu’éviter le cliché et l’attendu sur le sujet des violences conjugales relève de la gageüre. Et que l’ensemble est mené avec conviction et humour – c’est assez rare pour le souligner.

Coupable(s), à retrouver au Théâtre du Balcon jusqu’au 30 juillet à 13h

Journal de l’année de la peste

Si Robinson Crusoé et Moll Flanders ont fait l’objet d’une réelle appréciation outre-manche, Le Journal de l’année de la peste demeure encore injustement méconnu sur nos terres. A peine cinquante ans après l’épidémie de peste qui avait ravagé Londres en 1665, Daniel Defoe s’y armait pourtant d’une rigueur scientifique et d’une vigueur littéraire sans égal pour décrire implacablement les enjeux et les effets d’une épidémie mortelle. Présenté alors comme le journal authentique d’un témoin des événements, le livre paru en 1722 trouvait un triste écho dans la nouvelle épidémie qui ravageait alors Marseille. Difficilement soutenable, le parallèle avec notre temps s’opère autant sur le terrain de la contamination physique que sur celui de la dégradation psychique. Seul en scène sous la direction avisée de Cyril Le Grix, le comédien Thibaut Corrion excelle à incarner ce désespoir grandissant, mais aussi l’observation de la folie à l’œuvre chez l’autre, qui ne peut que s’imprimer en soi.

Journal de l’année de la peste, à retrouver au Théâtre de la Condition des Soies jusqu’au 31 juillet à 13h35

Guérillères ordinaires

Elles seront trois à apparaître successivement sur scène : Evelyne Torroglosa dans le rôle de Lilith, femme au foyer acculée dont on comprendra peu à peu qu’elle a commis l’irréparable ; Frédérique Dufour, pimpante Léda Burdy, hôtesse de métier, « pour vous accueillir » ; et la jeune Lou Heyman dans le rôle d’une adolescente en proie à des désirs interdits. La pièce de Magali Mougel , parue chez Espaces 34 en 2013, recueille la parole puissante et désespérée de ces trois victimes d’hommes, de violences physiques ou psychologiques, et les montre, presque impuissantes, semant à leur tour la mort autour d’elles. Minimaliste et redoutablement efficace, la mise en scène d’Anna Zamore nous confronte à ces trois comédiennes formidables sans autre fard que de savants jeux de lumière de Natacha Boulet-Räber. Renversant.

Guérillères ordinaires, à retrouver à au Théâtre Artéphile jusqu’au 30 juillet à 16h10

SUZANNE CANESSA
Juillet 2021

Photos
Coupable(s) © Gilbert Scotti
Journal de l’année de la peste © Xavier Cantat
Guérillères ordinaires © Marc Ginot

Artéphile
7 rue Bourgneuf
84000 Avignon
04 90 03 01 90
artephile.com

Théâtre du Balcon
38 Rue Guillaume Puy
84000 Avignon
04 90 85 00 80
http://theatredubalcon.org/