Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur Dieu est mort, le spectacle grinçant de Régis Vlachos, joué au Théâtre des Barriques à Avignon

Avec ou sans foi

Retour sur Dieu est mort, le spectacle grinçant de Régis Vlachos, joué au Théâtre des Barriques à Avignon - Zibeline

Dans son spectacle Dieu est mort. Et moi non plus j’me sens pas très bien ! l’auteur-acteur Régis Vlachos interprète plusieurs séquences de la vie d’un homme : un petit garçon affrontant sa mère croyante et un fils rejetant son père médiocre, un jeune homme amoureux et un autre endeuillé par la mort de sa sœur, un homme en séance d’analyse et enfin un professeur. Des questionnements singuliers émergent de ces époques distinctes, mais tous aboutissent à une même provocante conclusion : comment peut-on encore croire que Dieu existe ? Créée après les attentats de Charlie Hebdo, la pièce est un cri de colère sublimé par un humour (im)pertinent que l’on retrouve aussi bien dans le texte que dans la mise en scène.

Recourant à la déconstruction philosophique, l’auteur interroge la foi en Dieu autant qu’il crie le droit de ne pas y croire. Car la confrontation avec des lycéens guidés par la croyance interroge sur la possibilité de tenir, aujourd’hui, devant des élèves, des propos athées, nietzschéens. Est-ce pour cela que ce prof de philo est devenu auteur et comédien ? Rappelons aux censeurs de la pièce, comme il le signale lui-même, que c’est en empêchant la diffusion de ce type de messages que toute la place est laissée à d’autres, beaucoup moins drôles… qui ne nous feront pas consommer, sans modération, ce cocktail jouissif d’humour, d’autodérision, de truculence, d’intelligence, de sensibilité !

FAUSTINE AUPAIX
Août 2017

Dieu est mort. Et moi non plus j’me sens pas très bien ! au Théâtre des Barriques, à Avignon à 19h30, jusqu’au 30 juillet (relâche les mardis)

Photo : Dieu est mort. © Compagnie du Grand soir