Vu par Zibeline

Une nouvelle exposition dans la série des Abécédaires, au Fort Saint-Jean, à Marseille

Au hasard des rayonnages

Une nouvelle exposition dans la série des Abécédaires, au Fort Saint-Jean, à Marseille - Zibeline

Le hasard prend ses quartiers dans quatre musées marseillais*. Au Mucem, il s’incarne via un nouvel Abécédaire exposant des objets piochés dans les réserves du musée. Visite avec la commissaire d’exposition, Caroline Chenu.

Nichés dans la petite salle des collections du Fort Saint-Jean, les Abécédaires proposés par le Mucem déclinent régulièrement des objets très hétéroclites autour d’une thématique unique, afin de valoriser le fond pléthorique du musée entreposé au Centre de Conservation et de Ressources de la Belle de Mai. Concocté par Caroline Chenu, ce nouveau volet accentue volontairement le « côté bazar » des réserves, en grande partie issues du Musée des Arts et Traditions Populaires. Ce dernier inclut par exemple le fond d’un projet avorté, le Musée de la chance, récupéré en 1965 par les ATP ; une aubaine pour cette exposition dédiée au hasard, qui fait la part belle à la divination, aux jeux, mais aussi aux superstitions et à l’illusionnisme ! 

B comme boule de cristal 

Écumer cet Abécédaire, c’est tout à la fois opérer un rapide tour des us et coutumes liés à la Chance autour du bassin méditerranéen à travers les âges, mais aussi une plongée dans la genèse des récoltes et campagnes d’acquisition du Mucem. À l’instar de cette boule de cristal trônant à la lettre B : « elle s’est retrouvée dans nos réserves suite au prélèvement du fond d’un fournisseur. L’acheteur l’avait ramenée en boutique, car il n’y voyait… que la Sainte-Vierge. Ce qui prenait sens à Marseille ! », s’amuse Caroline Chenu. De représentations allégoriques de la Fortune (affiches de la Loterie nationale, plaques émaillées, statue…) en ex-voto évoquant la fatalité, le reste de l’Abécédaire évoque également superstitions déviant l’adversité, tels ce « surjoug de bœuf » en bois tourné, utilisé jusque dans les années 60 dans les campagnes pyrénéennes pour éloigner la foudre. Au détour de la salle tamisée, l’on pourra également découvrir le Pr Kheud’Shi, automate de voyance exposé pour la première fois depuis son acquisition en 2018 au sein de la collection Marcel Campion. Plus loin, t-shirts militants mais aussi préservatifs nous rappelleront que le Mucem dispose de la plus grande collection européenne relative à la pandémie du sida. Elle donnera lieu à une exposition thématique sur le sujet en 2021, pour célébrer les 40 ans de l’identification du virus. 

Le dé, objet de fascinations 

Du plateau de jeux spirites à la quille de conscrit, en passant par le fer à cheval et le talisman iranien, c’est néanmoins bien le dé qui trône en figure tutélaire de cet Abécédaire, ouvrant l’exposition par l’item A comme Aléa. « Le dé existe depuis le 3e millénaire dans la civilisation de l’Indus. On impute au dieu Thot l’invention des jeux et de l’alphabet dans la civilisation égyptienne, et à Palamède dans la civilisation grecque. Le mot vient du latin datum, ce qui est donné par le sort. Or le hasard est protéiforme : il y a le hasard heureux, celui dont on se méfie, celui qui génère des rencontres… », souligne Caroline Chenu. C’est aussi un singulier dé qui illustre l’affiche de l’exposition : « un polyèdre avec des couples de lettres latines. Issu du Musée de l’Homme, ce dé divinatoire est mystérieux et fascinant. Il en existe un autre exemplaire en diorite, au département des antiquités égyptiennes du Louvre. Or nous n’en connaissons pas exactement l’utilisation ni la fonction. Avis aux chercheurs, nous sommes preneurs de toutes les explications ! ». Au printemps, le prochain Abécédaire se déclinera autour de la Flore.

JULIE BORDENAVE
Novembre 2019

Photo :  U Unicite, enseigne Unicorne, XIXe siecle ©Mucem

*Autres expositions au Préau des Accoules, à la Vieille Charité et à la Friche Belle de Mai

Le hasard de A à Z, dés et destin
jusqu’au 23 février
Mucem, Marseille
mucem.org


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org