Vu par Zibeline

Retour sur la sélection de la 22e édition du Primed

Au fil des documentaires

• 26 novembre 2018⇒1 décembre 2018 •
Retour sur la sélection de la 22e édition du Primed - Zibeline

La sélection de la 22e édition du Primed a proposé 25 documentaires et reportages présentés dans 6 catégories.

Été 1970, à Cadaquès, Thérèse et Marc Lacroix rencontrent Salvador Dalí, un événement qui va changer leur vie. Trente ans plus tard, Céline Formentin, qui préparait un documentaire sur Gala, la femme du peintre, rencontre Thérèse, la femme du photographe : un coup de cœur d’où nait un film, Au-delà de l’objectif : Lacroix, Dali ; trois portraits s’y dessinent, s’entremêlent, nous permettant de découvrir Thérèse, qui plonge dans ses souvenirs. Elle commente, lit, parfois émue jusqu’aux larmes, les textes de Marc Lacroix, son mari, dont elle est tombée amoureuse le jour où un rayon de soleil a illuminé les yeux de ce photographe qui avait acheté son premier appareil à quatorze ans et qui rêvait de rencontrer… Dali. Une vraie amitié et une complicité artistique retracées aussi bien par les enregistrements que Thérèse a conservés que par les images d’hier ou d’aujourd’hui. Images d’archives ou promenade dans des lieux baignés de lumière que reflètent miroirs ou fenêtres. Thérèse, après la mort de Dali qui avait un peu « vampirisé » son mari, s’est mise à la sculpture pour exprimer cette « divine obsession » et le spectateur a comme l’impression d’avoir lui aussi partagé durant une heure la vie de ces artistes. (catégorie Art, patrimoine et culture)

Dans Strange Fish, c’est le portrait de trois pêcheurs que nous fait Giulia Bertoluzzi. Ils vivent de la pêche artisanale à Zarzis dans le Sud tunisien. Mais depuis 2002, ils ne ramènent pas que des poissons au port : ils secourent inlassablement des gens qui ont pris la mer au péril de leur vie, fuyant la misère ou la guerre. « En 2006, nous avons sauvé 2000 personnes » Mais Chamseddine Marzoug n’oublie pas les morts non plus : il est impensable de laisser sur le rivage les corps que la mer a rapportés. On le suit sur le terrain qu’ils ont obtenu de la municipalité, – à côté de la décharge- où il donne une sépulture à ceux qui n’en ont pas. Le « Cimetière des Inconnus ». Avec leur association de pêche artisanale qui comprend aujourd’hui un millier de membres, ils refusent l’inhumanité, continuant à sauver des vies, empêchant le ravitaillement en essence aux bateaux « fascistes » qui traquent les migrants et interpellant le Parlement européen pour qu’il agisse. La caméra a su capter aussi bien les moments magiques de la pêche que l’émotion sur les visages de ces hommes qui n’ont pas baissé les bras.(catégorie Enjeux Méditerranéens)

Rites de passage

On feuillette comme un livre d’images le film de la Turque Asuman Atakul Firtina. Construit en 3 parties et une vingtaine de chapitres aux titres évocateurs, –Ail sous l’oreiller/corde noire, Epingle dans le coussin, Basilic et khôl au bébé…- le documentaire Naissance-Mariage-Mort, Trois étapes de la vie nous fait découvrir des rites de passage qui perdurent depuis la nuit des temps. La réalisatrice a sillonné la Turquie, donnant la parole essentiellement aux femmes des villages, et dévoile des traditions qui mêlent souvent rites païens et religieux. Certaines sont savoureuses comme l’épreuve que doit subir, dans la famille de la mariée, le nouveau gendre : il doit rester durant toute une nuit assis sur les genoux près d’un feu qu’on alimente, et le matin, suant sang et eau, il lui faut fendre une énorme souche avec une hache émoussée. Une manière de tester sa force et sa patience. Un documentaire aux couleurs éclatantes qui nous montre une Turquie où le temps semble s’être arrêté.

ANNIE GAVA
Décembre 2018

La 22e édition du Primed s’est tenue du 25 novembre au 1er décembre à Marseille

PALMARÈS :
Grand Prix Enjeux Méditerranéens : Anatomie d’un crime de Cécile Allegra
Prix Mémoire de la Méditerranée : Missing Fetine de Yeliz Shukri
Prix Première œuvre : Des Moutons et des hommes de Karim Sayad
Prix Art, patrimoine et culture : Naissance-Mariage-Mort, Trois étapes de la vie de Asuman Atakul Firtina
Prix Jeunes de la Méditerranée : Le grand Saphir, une révolte ordinaire de Jérémi Stadler
Prix Court méditerranéen (Prix du public) : Dying for Europe de Nikos Pilos
Mention spéciale : Marseille, ils ont tué mon fils d’Edouard Bergeon et Philippe Pujol
Prix à la diffusion 2M (Maroc) : Ashbal, les lionceaux du califat de Thomas Dandois et François-Xavier Trégan
France 3 Corse ViaStella et RAI 3 (Italie) : Strange fish de Giulia Bertoluzzi

Photo : Naissance-mariage-mort, trois étapes de la vie -c- Asuman Atakul Firtina