Ô mama Ô au festival Oh lala ! de Gardanne

Au fil de l’eauVu par Zibeline

• 30 novembre 2019 •
Ô mama Ô au festival Oh lala ! de Gardanne - Zibeline

Public difficile que celui des tout-petits ! La Cie Théâtre en Flammes sait avec une poésie teintée de tendresse et d’humour le captiver (dès six mois) dans la structure de tulle bâtie en forme d’aquarium baignée d’une douce lumière bleutée. Parents et enfants quittent leurs chaussures, font cercle contre les parois fragiles assis dans le confort moelleux de ce nouveau terrain de jeu. Un coffre aux trésors attend au fond des eaux… La fée bleue (Danièle Temstet) l’ouvre. Un petit tableau représentant une salle de bain se dévoile, et le chant naît, « Dans mon bain-bain-bain / Je suis bien-bien-bien », voici un petit « poisson bulle » qui s’échappe par les tuyaux et retrouve le bonheur des eaux libres, nage dans le ruisseau, croise un nénuphar, suit le trajet de l’évaporation, se faufile dans une goutte d’eau enserrée dans un nuage tandis que le vent pousse les bateaux, dont on voit la coque et la quille par en dessous (n’oublions pas que nous sommes sous l’eau), puis l’on plonge dans la mer dont la houle roule, tandis que La Grande Vague de Kanagawa d’Hokusai sort de la malle. Le petit poisson qui s’est promené au milieu des enfants raconte ses rencontres, Omer le Homard, Odette la mouette, l’espadon, l’oursin, la méduse, l’étoile de mer qui brille sous le sillage du cachalot, puis, revenant vers la plage, écoute la chanson d’un coquillage que « cachait la mer sous son manteau »… La promenade s’achève, on retourne dans la salle de bain, puis le coffre se referme une dernière fois. Pour se quitter on reprend la chanson d’Omer le Homard. Georges Nounou (textes et compositions) a accompagné à la guitare les chants interprétés par Danièle Temstet en les ourlant de contre-chants. Les enfants ont un peu de mal à quitter cet univers délicieux, essaient une dernière fois d’attraper les poissons et les divers objets des mobiles qui dansent dans la bulle onirique de dessous les eaux. Ainsi commence la magie…

MARYVONNE COLOMBANI
Décembre 2019

Ô mama Ô a été joué le 30 novembre à la salle Beausoleil, Gardanne, dans le cadre du festival Oh lala !

Photo : Ô mama Ô © X-D.R_