Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur Neige, le roman d'Orhan Pamuk.,adapté par Blandine Savetier, présenté à La Criée et au Liberté

Au cœur blanc des paradoxes

Retour sur Neige, le roman d'Orhan Pamuk.,adapté par Blandine Savetier, présenté à La Criée et au Liberté - Zibeline

Blandine Savetier met en théâtre le chef-d’œuvre d’Orhan Pamuk. La ville de Kars, coupée du monde par la Neige, y est une île infernale. Le romancier turc a reçu le Prix Nobel de littérature quelques mois après la publication de Neige. Un roman qui parle de poésie et de religion, de politique surtout, dans une superposition de voix où on se perd avec passion. Tous les personnages y sont paradoxaux, Ka le poète stambouliote qui cherche Dieu dans la neige et l’amour, Lazuli (Bleu dans la pièce) le terroriste tendre qui aime la poésie, Kadifé la femme libre et voilée, le jeune islamiste qui rêve d’un futur enivré…

Seuls les kémalistes sont des caricatures univoques, marionnettes du pouvoir, maniant la référence aux Lumières et à la Démocratie comme autant d’outils d’oppression totalitaire. Tout le présent de la société turque semble prédit là, en 2005 : entre les militaires et les islamistes, entre le désir et le mépris de l’Europe, l’envie et le rejet d’Istanbul, entre la soif de vie et la soif de Dieu, entre la raison et la foi, entre l’interdit d’état et le prescrit religieux, il n’est pas de chemin.

La neige tombe, coupant du monde la petite ville d’Anatolie qui a nié sa mémoire, ses Kurdes, le génocide arménien Les jeunes filles voilées, prises au cœur blanc des paradoxes, s’y suicident. Il ne fait pas froid. À l’intérieur d’espaces grillagés qui s’ouvrent et se referment, Blandine Savetier dirige ses comédiens sans chercher un naturel impossible : ils surjouent, boxent, s’approchent, glissent, et décochent. L’essentiel du roman est là, dramatisé avec intelligence, sans grande invention scénographique, mais résonnant aussi avec notre actualité. Celle d’une laïcité brandie comme outil d’intolérance, et une foi qui légitime l’assassinat…

AGNES FRESCHEL
Juin 2017

Neige a été joué à La Criée, Marseille, du 26 au 28 avril et au Théâtre Liberté, Toulon, les 11 et 12 mai

Photo : Neige © Jean-Louis Fernandez


La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/


Théâtre Liberté
Grand Hôtel
Place de la Liberté
83000 Toulon
04 98 00 56 76
www.theatre-liberte.fr